HMS Centaur (R06)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Centaur.
HMS Centaur
Image illustrative de l'article HMS Centaur (R06)
Le HMS Centaur en 1962.

Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Quille posée 30 mai 1944
Lancement 22 avril 1947
Statut démantelé en 1973
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions de la classe Centaur
Longueur 224,87 m
Maître-bau 37 m
Tirant d'eau 8,5 m
Puissance 76 000 ch
Vitesse 28 noeuds (52 km/h)
Caractéristiques militaires
Rayon d'action 700 milles nautiques à 18 nœuds
Autres caractéristiques
Indicatif R06

HMS Centaur était le premier des quatre porte-avions légers de la classe Centaur appartenant à la Royal Navy. Il fut en service de 1953 à 1965.

Histoire du service[modifier | modifier le code]

Le HMS Centaur en 1955.

Il est modernisé entre 1956 et 1958 (pose de catapultes et de brins d'arrêts) dans le cadre de la mise en service de la deuxième génération d'avions de chasse et de chasseurs-bombardiers britanniques à réaction, tels que le De Havilland Sea Vixen, Supermarine Scimitar, Hawker Sea Hawk et le de Havilland Sea Venom).

En 1961, il prend part à l'opération Vantage, opération militaire britannique visant à protéger la souveraineté du Koweït suite à la menace que représentait l'Irak dirigé par le général Qasim.

En 1963, il est envoyé dans le golfe d'Aden afin de mener des frappes contre les tribus rebelles de la région de Radfan (actuel gouvernorat d'Ad Dali') dans le protectorat britannique de Dhala. En 1964, il est envoyé au large de Dar es Salam (protectorat de Tanganyika) après une mutinerie du 1st Tanganyika Rifles contre leurs officiers britanniques.

À l'origine devant être converti en embarcation de débarquement au même titre que ses sister-ships (Bulwark et Albion), il est décommissionné en 1965 en raison des contraintes de plus en plus pesantes sur le budget de la défense britannique et est démantelé en 1973 à la base navale de Devonport.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]