HMS Cambrian (1841)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Cambrian.
HMS Cambrian
Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Lancement 5 juillet 1841[1]
Commission 20 août 1841[2]
Statut 1872 : transformé en ponton
1880 : navire-usine
12 janvier 1892 : revendu
Caractéristiques techniques
Type Navire de ligne de 5e rang[1]
Longueur 160 pieds (49 m)
Maître-bau 49 pieds (15 m)
Tonnage 1 622 bm
Caractéristiques militaires
Armement 26 canons de 18 livres[3]
02 canons de 12 livres
08 canons de 9 livres
Autres caractéristiques
Équipage 191 marins[2]
029 mousses
050 marines
Chantier naval Pembroke Dock

Le HMS Cambrian est un navire de ligne de cinquième rang portant 36 canons en service dans la Royal Navy de 1841 à 1892.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le HMS Cambrian est lancé à Pembroke Dock le 5 juillet 1841. Le 20 août, il est mis en service sous les ordres du capitaine Henry Ducie Chads (en).

Vers la fin de l'année, il fait route vers Bombay avec à son bord le nouveau Gouverneur général des Indes. Il continue ensuite vers la Chine, patrouillant entre Hong Kong, Canton et Singapour. Dans cette dernière ville, en février 1845, il porte assistance à la frégate américaine USS Constitution, dont l'équipage est décimé par la dysenterie et les fièvres[4]. Le 15 décembre 1860, il quitte Hong Kong pour la dernière fois et rentre en Europe[2].

En 1872, il est converti en ponton, avant de servir d'usine flottante à partir de 1880.

Le 12 janvier 1892, il est revendu à M. J. Read[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. J. Colledge et Ben Warlow, Ships of the Royal Navy : The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy from the 15th Century to the Present, Newbury, Casemate,‎ 2010 (1re éd. 1969) (ISBN 978-1-935149-07-1), p. 65
  • (en) Tyrone G. Martin, A Most Fortunate Ship: A Narrative History of « Old Ironsides », Naval Institute Press,‎ 1997 (ISBN 978-1-55750-588-0, OCLC 243901224)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) « HMS Cambrian », sur Index of 19th Century Naval Vessels and a few of their movements (consulté le 19 mai 2013)