HMS Bristol (1910)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Bristol.
HMS Bristol
Image illustrative de l'article HMS Bristol (1910)
Le croiseur HMS Bristol.

Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Quille posée 23 mars 1909
Lancement 23 février 1910
Statut Vendu à la démolition le 9 mai 1921
Caractéristiques techniques
Constructeur John Brown & Company
Type Croiseur léger
Longueur 131.1 m
Maître-bau 14.3 m
Tirant d'eau 4.65 (à vitesse moyenne)
5.41 m (à vitesse maximale)
Déplacement 4 880 tonnes
Propulsion 2 turbines à vapeur Brown-Curtis
12 chaudières Yarrow à petits tubes
2 hélices
Puissance 22 000 chevaux
Vitesse 26.84 nœuds (essais)
25 nœuds (en service)
Caractéristiques militaires
Blindage 150 mm sur le kiosque
De 19 à 51 mm sur le pont
Armement 2 canons de 152 mm
10 canons de 102 mm
1 canon de 76 mm antiaérien
4 canons de 47 mm antiaérien
2 tubes lance-torpilles de 457 mm
Autres caractéristiques
Chantier naval Clydebank

Le HMS Bristol (cinquième du nom) est un croiseur léger britannique de la classe Town lancé le 23 février 1910 au chantier naval de Clydebank et achevé le 17 décembre de la même année[1].

Service[modifier | modifier le code]

Au déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914, le navire est dans les Antilles et devient le premier navire britannique du conflit à ouvrir le feu en engageant, le 6 août, le croiseur léger allemand SMS Karlsruhe (en). Ce dernier profite toutefois de sa vitesse supérieure à celle de son adversaire pour s'échapper[2].

Au début de décembre 1914, le Bristol fait partie de l'escadre anglaise de l'amiral Sturdee chargée de poursuivre le vice-amiral allemand Maximilian von Spee et de venger la défaite de Coronel. Dans la matinée du 8 décembre, il fait le plein de charbon dans la base de Port Stanley. Pour cette raison, il arrive deux heures après le début de la bataille des Falklands qui oppose le reste de l'escadre britannique aux navires allemands, et ne prend pas part à l'action principale. Il participe néanmoins à la poursuite du SMS Dresden[2].

Le Bristol opère ensuite en Méditerranée[2] et, en 1916, il rejoint l'escadre d'Adriatique et combat au sein de cette dernière dans la bataille du détroit d'Otrante contre une flotte de croiseurs autrichiens. À la fin de la guerre, il patrouille au large des côtes d'Amérique du Sud[2].

Le Bristol est vendu pour démolition le 9 mai 1921.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Friedman 2010, p. 411
  2. a, b, c et d Gardiner 1985, p. 51

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Norman Friedman, British Cruisers Two World Wars and After, Seaforth Publishing,‎ 2010 (ISBN 978-1-84832-078-9).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Robert Gardiner, Conway's All the World's Fighting Ships 1906-1921, Conway Maritime Press,‎ 1985 (ISBN 0-85177-245-5).Document utilisé pour la rédaction de l’article