HMS Attacker (D02)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Attacker et USS Barnes.
HMS Attacker
Image illustrative de l'article HMS Attacker (D02)
Le HMS Attacker à l'ancre dans la baie de San Francisco le 13 novembre 1942.

Autres noms USS Barnes
Castel Forte, Philippine Tourist
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Quille posée 17 avril 1941[1]
Lancement 27 septembre 1941[2]
Acquisition décembre 1941
Commission 10 octobre 1942[2]
Statut Retour à l'US Navy en 1946
Vendu en 1947
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions d'escorte
Longueur 150 m
Maître-bau 21,2 m
Tirant d'eau 7,9 m
Port en lourd 11 600 tonnes
Puissance 8 500 ch
Vitesse 17 nœuds (31 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 24
Autres caractéristiques
Équipage 646
Chantier naval Western Pipe and Steel Company (en), San Francisco
Indicatif D02

Le HMS Attacker est un porte-avions d'escorte de classe Attacker converti à partir d'un cargo, en service dans la Royal Navy à partir de 1942. Il participe à de nombreux débarquements durant la Seconde Guerre mondiale, tels ceux de Salerne et de Provence. Rendu à l'US Navy en 1946, il est revendu en tant que navire marchand, avant de devenir le paquebot Fairsky (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Les chantiers britanniques étant très encombrés au début de la guerre, ceux-ci demandent de l'aide aux Américains. Ils développent en effet fortement leurs chantiers, dont certains se spécialisent dans la conversion de cargos. Ainsi, ils vont armer 38 porte-avions d'escorte à partir de cargos de classe C3, parmi lesquels l'Attacker et le Biter, qui deviendra le porte-avions français Dixmude[2].

L'Attacker arrive dans l'estuaire de la Clyde le 1er avril 1943 pour y être mis aux normes britanniques.

Service[modifier | modifier le code]

En août 1943, l'Attacker est envoyé en Méditerranée avec à son bord 24 Seafire. Avec son escadrille, il couvre le débarquement en Italie le 8 septembre 1943, puis le débarquement de Provence le 15 août 1944. Il reste en Méditerranée et rejoint la mer Égée à partir du 15 septembre 1944, et escorte les Alliés durant leur arrivée à Athènes. En 1945, il rejoint Devonport pour quelques travaux, puis Ceylan en août afin de couvrir la réoccupation de Singapour[2].

Carrière civile[modifier | modifier le code]

L'Attacker est restitué aux Américains le 5 janvier 1946, puis vendu à la marine marchande. Renommé Castel Forte, il est transformé en paquebot sous le nom de Fairsky (en), puis devient un hôtel flottant à Mariveles en 1978, le Philippine Tourist. À la suite d'un incendie en 1979, il est démoli à Hong Kong[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « HMS Vindex aircraft carrier profile », Fleet Air Arm Archives (consulté le 20 septembre 2012)
  2. a, b, c, d et e Moulin 2009, p. 36

Bibliographie[modifier | modifier le code]