HMAS Melbourne (R21)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Majestic.
HMAS Melbourne
Image illustrative de l'article HMAS Melbourne (R21)
Le HMAS Melbourne au large de Pearl Harbor en 1958

Autres noms HMS Majestic
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Naval Ensign of Australia.svg Royal Australian Navy
Commandé 1943
Quille posée
Lancement en tant que HMS Majestic
Armé en tant que HMAS Melbourne
Statut désarmé en 1982, ferraillé en 1985
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions
Longueur 213,97 m
Maître-bau 24,38 m
Tirant d'eau 7,62 m
Déplacement 17 630 t
Port en lourd 22 000 t
Propulsion Turbines à vapeur Parosons à simple réduction, 4 chaudières Parsons Admiralty 3-drum type 350 psi (2.4 MPa), 2 hélices
Puissance 40 000 ch
Vitesse 24 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage aucun
Armement 1955-1959:
25 canons antiaériens 40 mm Bofors
1959-1968:
21 Bofors
1968-1980:
12 Bofors
1980-1982:
4 Bofors
Aéronefs 27 avions et/ou hélicoptères;
1955-1963:
De Havilland Sea Venom, Fairey Gannet et Bristol Sycamore.
1963-1968:
De Havilland Sea Venom, Fairey Gannet et Westland Wessex.
1968-1972:
Douglas A-4 Skyhawk, Grumman S-2 Tracker et Westland Wessex.
1972-1982:
Douglas A-4 Skyhawk, Grumman S-2 Tracker et Westland Sea King
Autres caractéristiques
Chantier naval Vickers-Armstrongs

Le HMAS Melbourne a été le premier navire de la classe Majestic de porte-avions légers de la Royal Navy.

Historique[modifier | modifier le code]

Construit sous le nom de HMS Majestic (R77), il fut acheté par l'Australie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Commissionné qu'à partir de 1955 mais en service jusqu'en 1982, il a été le troisième porte-avions à avoir un pont d'envol avec un angle de 5° de l'axe central du navire permettant le déploiement d'avions de combat des forces aériennes de la marine australienne. Le Melbourne a également servi de navire amiral à la Royal Australian Navy, et était le seul navire de guerre du Commonwealth à couler (par collision), deux navires de guerre alliés (HMAS Voyager et USS Frank E. Evans) en temps de paix[1].

Le navire est modernisé en 1963 pour devenir porte-hélicoptères. À nouveau refondu du 22 novembre 1967 au 24 novembre 1968, il commence à opérer des chasseurs A-4 Skyhawk. Il est impliqué quelque temps dans la guerre du Viêt Nam en transport de troupe mais retrouve vite son rôle initial et retourne en Australie. Après deux autres modernisations de novembre 1972 à juillet 1973 puis en 1978 (pour le faire durer jusqu’en 1985), le porte-avions est finalement décommissionné le 30 juin 1982 et le 14 mars 1983, le gouvernement annonce que le Melbourne ne serait pas remplacé bien qu'à de nombreuses reprises son remplacement est évoqué mais à chaque fois refusé ou annulé.

Il a été racheté par la République populaire de Chine en 1985 pour 1,4 millions de dollars, officiellement pour être démantelé, mais il fut étudié dans le cadre du programme alors secret de porte-avions de la marine chinoise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) John Bastock, Australia’s Ships of War, Cremorne, NSW: Angus and Robertson, 1975, p. 313. (ISBN 0207129274) (OCLC 2525523)

Liens internes[modifier | modifier le code]