HD 20367

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 03h 17m 40.05s, +31° 07′ 37.4″

HD 20367

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

HD 20367 vue dans Celestia.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 03h 17m 40,05s
Déclinaison +31° 07′ 37,4″
Constellation Bélier
Magnitude apparente 6,4
Caractéristiques
Type spectral G0[1]
Indice V-R ?
Indice J-K ?
Indice J-H ?
Astrométrie
Vitesse radiale km/s
Mouvement propre μα =  mas/a
μδ =  mas/a
Parallaxe mas
Distance 83 al
(27,1 pc)
Caractéristiques physiques
Masse 1,05 M
Rayon  R
Luminosité  L
Température 6 000 K
Métallicité 0,1
Rotation  km/s
Âge 3,9×109 a

Autres désignations

HIP 15323


HD 20367 est une étoile blanche de la séquence principale de la constellation du Bélier. Située à 87 années-lumière de la Terre, sa magnitude visuelle apparente est de 6,40. L'âge de l'étoile est estimé à 3,9 milliards d'années, mais n'est certainement ni inférieur à 1,7 milliard d'années ni supérieur à 5,9 milliards d'années. L'abondance de fer de HD 20367 correspond à une métallicité de +0,1 (125,9 % du Soleil). Elle se déplace à travers la Galaxie à une vitesse de 16,2 km/s par rapport au Soleil. Son orbite galactique est vraisemblablement comprise entre 23 900 et 37 900 années-lumière du centre de la Galaxie. À ce jour (décembre 2012) une seule planète est connue en orbite autour de l'étoile.

Système planétaire[modifier | modifier le code]

HD 20367 a un système planétaire composé d'(au moins) une exoplanète.

Caractéristiques des planètes du système [2]
Planète Masse Demi-grand axe (Ua) Période orbitale (jours) Excentricité Rayon
HD 20367 b 1,07 MJ
= 340,1423 M
1,25 500 jours 0,23  ? RJR

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. DOI:10.1038/nature09760
  2. (en) Mayor et al., « The HARPS search for southern extra-solar planets, XVIII. An Earth-mass planet in the GJ 581 planetary system », Astronomy and Astrophysics, vol. preprint,‎ 2009, preprint (lire en ligne).