Hōzōin In'ei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hōzōin In'ei (宝蔵院 胤栄?, 1521 - 16 octobre 1607) est un moine bouddhiste, gardien de tous les temples de Nara, fondateur d'une école de sōjutsu appelée hōzōin-ryū. In'ei est un fin connaisseur des arts martiaux, ayant pratiqué le nen-ryū auprès de Toda Yosaemon et le Katori Shinto-ryū d'Iizasa Chōisai Ienao. Hōzōin In'ei est connu pour avoir arrangé la rencontre entre Kamiizumi Ise no kami Nobutsuna et Yagyū Sekishusai Muneyoshi qui a amené la création de l'école Yagyū Shinkage-ryū (en).

Il transmet la direction de l'école à d'autres moines bouddhistes de son ordre, dont Hōzōin Inshun (1589-1648), Hōzōin Insei (1624-1689), Hōzōin Infū (1682-1731) et Hōzōin Inken (1746-1808).

L'école est relancée et mise à jour au XIXe siècle par Takeda Sōkaku (1858-1943), qui introduit l'utilisation d'épées d'exercice en bambou (shinai).

In'ei et son école figurent dans la série de manga Vagabond, dans laquelle il se retire en tant que maître de Hōzōin-ryū pour former Miyamoto Musashi afin de vaincre son successeur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frederic, Louis (2002). Japan Encyclopedia. Cambridge, Massachusetts: Harvard University Press.
  • De Lange, William. Famous Swordsmen of the Sengoku Period.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]