Hôtesse de l'air (Natacha)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtesse de l'air
1er histoire de la série Natacha
Scénario Gos
Dessin François Walthéry
Genre(s) Franco-Belge

Éditeur Dupuis
Première publication 1970

Prépublication Spirou

Hôtesse de l'air est la première histoire de la série Natacha de Gos et François Walthéry. Elle est publiée pour la première fois du no 1663 au no 1690 du journal Spirou.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Natacha doit exercer sur un vol spécial, un Charter, une équipe de foot sud-Américaine constitue le bagage humain, deux caisses de jouets et deux caisses d'or, le fret. Il se fait bientôt jour que les vrais footballeurs sont restés à terre et que les imposteurs sont des trafiquants d'or. Le vol est détourné sur une île équatoriale qui n'a de paradisiaque que son décor quand celui-ci est vu d'en haut. De redoutables coupeurs de têtes, bêtes et agressifs, sont du comité d'accueil. Il va être coton de revenir indemne...

Personnages[modifier | modifier le code]

Natacha nous livre d'entrée de jeu ses facettes primordiales : rusée, vive, opiniâtre mais aussi généreuse, elle va s'employer à sauver les bandits menacés de têtes coupées. Ces messieurs ne lui en sauront nul gré. Natacha est aussi malicieuse mais sa ligne de conduite est irréprochable. Une vertu dans un corps de nymphe et dans ses yeux de biche une détermination inouïe... et un rien de tendresse quand certain steward Walter leur passe par la mire. Walter, gaffeur et maladroit mais pugnace en diable aussi, nous informe d'une chose qu'il ne faut pas oublier : touchez à Natacha et vous goûterez à mes poings ! Poings qui ne manquent pas alors d'une certaine conviction ! Mais faire de Walter un héros incassable n'eût pas été très drôle. Walter d'une aventure à l'autre souffrira abondamment dans sa chair et ses os sans que cela ne le détourne un seul instant de sa croisade : la sauvegarde de Natacha. Le type même de l'aventure, action pure et suspense, n'autorisait pas Walthéry et consorts à trop "fouiller" les personnages. Pour le développement, il faudra attendre.

Le chef des bandits fut inspiré à Walthéry par son ami de régiment : Borgers. Écrivain nouvelliste à ses heures, il entre en "petit miquet" dans l'épopée de Natacha, il y restera comme scénariste.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]