Hôtel de Marigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marigny.
Hôtel de Marigny
Porche de l'hôtel de Marigny.
Porche de l'hôtel de Marigny.
Présentation
Type Hôtel particulier
Architecte Alfred-Philibert Aldrophe
Date de construction 1873
Propriétaire État français
Destination actuelle hôtes étrangers du président de la République
Protection Logo monument historique Classé MH (1992)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Localité Paris (8e arrondissement)
Localisation
Coordonnées 48° 52′ 14″ N 2° 18′ 55″ E / 48.870555555556, 2.3152777777778 ()48° 52′ 14″ Nord 2° 18′ 55″ Est / 48.870555555556, 2.3152777777778 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Hôtel de Marigny

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Hôtel de Marigny

L'hôtel de Marigny est un hôtel particulier parisien du XIXe siècle, situé avenue de Marigny dans le 8e arrondissement, à proximité du palais de l'Élysée.

Localisation[modifier | modifier le code]

Il est situé au 23 avenue de Marigny, dans le 8e arrondissement de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel particulier est construit en 1873 par l'architecte Alfred-Philibert Aldrophe pour le baron Gustave de Rothschild.

Propriété de l'État depuis son rachat en 1972 au baron Gustave de Rothschild, l'hôtel de Marigny sert depuis de résidence aux hôtes étrangers du président de la République qui logeaient depuis 1959 au Grand Trianon après que le Général de Gaulle eut transformé les appartements de réception du premier étage du palais de l'Élysée en bureaux.

En 2007, lors de la visite diplomatique du chef d'État libyen Mouammar Kadhafi, ce dernier installe sa tente dans le parc de l'hôtel[1].

Ce bâtiment fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 août 1992[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sous la tente de Kadhafi », sur Le Point.fr,‎ 30 mars 2011
  2. « Notice no PA00088896 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]