Hôtel María Cristina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel Maria Cristina
À gauche l'hôtel María Cristina et à droite le Théâtre Victoria Eugenia
À gauche l'hôtel María Cristina et à droite le Théâtre Victoria Eugenia
Localisation
Localisation 4 Paseo Republica Argentina
Saint-Sébastien
Espagne
Espagne
Coordonnées
géographiques
43° 19′ 18″ N 1° 58′ 49″ O / 43.321649, -1.980242 ()43° 19′ 18″ Nord 1° 58′ 49″ Ouest / 43.321649, -1.980242 ()  
Date d'ouverture 1912
Équipements
Étoiles 5/5 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Chambres 136
Compagnies
Architecte(s) Charles Mewes
Propriétaire(s) Mairie de Donostia
Style Belle Époque
Site officiel Site web de l'hôtel Maria Cristina (es)

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Hôtel María Cristina

L'Hotel María Cristina est un hôtel situé dans la ville basque de Saint-Sébastien (Espagne). Inauguré en 1912, il a représenté la belle époque donostiarra et c'est le logement principal des étoiles qui vont au Festival International du Cinéma de Saint-Sébastien. Ici ont été hébergés des personnages très divers et variés comme Léon Trotsky, Mata Hari, Maurice Ravel, Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock, Steven Spielberg ou Mick Jagger.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle Donostia commençait à se transformer en une des plus importantes destinations touristiques de la bourgeoisie espagnole et européenne. Le développement architectural de la ville à partir de l'Ensanche racionalista de Cortázar, terminé en 1913, a formé une ville de clairement francisée à laquelle on prétendait la doter d'équipements les plus avancés. Dans ce but, un groupe de donostiarrak (gentilé de Saint-Sébastien) visionnaires a créé en 1902 la Sociedad de Fomento de Saint-Sébastien, un organisme privé dont le principal objectif était de doter la ville d'un grand hôtel de luxe et d'un théâtre.

On a planché sur diverses options pour l'emplacement les deux bâtiments, qui, dans tous les cas seraient construits ensemble. Une des options considérées a été de les construire face à la baie de la Concha. Finalement, on a opté pour la construction dans les jardins de la Zurriola, un vaste parc urbain au bord de l'embouchure de la rivière Urumea où se trouvait une sculpture de l'Amiral Oquendo qui aujourd'hui encore conserve son emplacement original. La mairie de Saint-Sébastien a cédé cet espace avec la condition que tout comme l'hôtel et le théâtre deviendraient propriété municipale au bout de 70 ans.

En 1909 ont commencé, simultanément, les travaux de construction du théâtre et de l'hôtel. Le théâtre a été conçu par l'architecte Francisco de Urcola, se basant sur d'autres théâtres européens de construction récente. L'hôtel, pour sa part, a été conçu par Charles Mewes, auteur de plusieurs hôtels Ritz en Europe, comme, par exemple, ceux de Madrid et Paris.

En 1912 la reine Reine María Cristina a inauguré le Théâtre Victoria Eugenia et l'Hôtel María Cristina. Ces deux bâtiments formaient, à partir d'alors, un des ensembles les plus prestigieux de la ville. Son époque de splendeur a coïncidé avec la belle époque donostiarra, c'est-à-dire, la période de la Première Guerre mondiale, pendant laquelle Saint-Sébastien se transformera en centre européen de réunion des classes bourgeoises. Après la Guerre Civile et l'après-guerre, l'Hôtel récupérera sa splendeur perdue avec la création du Festival International du Cinéma de Saint-Sébastien, dont les stars logeront depuis lors et chaque année dans cet Hôtel. De fait, la proximité de l'Hôtel avec le théâtre Victoria Eugenia permettait le passage des stars de l'un à l'autre par un tapis rouge qui se transformait en un des éléments distinctifs du Festival au niveau international.

Durant les années cinquante une nouvelle aile est ajoutée au bâtiment, qui prendra une forme de U au lieu du L original. En 1982, l'Hôtel María Cristina passera à la gestion de la mairie. Pendant les années 1987 et 1988 il ferme ses portes pour être restauré et acquérir la catégorie de 5 étoiles (jusque là de 4). Une partie du coût de ces travaux de rénovation a été supportée grâce à la vente d'une des parties de l'aile ajoutée au L original durant les années cinquante pour le destiner à la construction d'appartements. Depuis lors, le bâtiment est propriété municipale et l'exploitation est accordée à une chaîne internationale d'hôtels. En 2003, l'hôtel vit ses moments les plus critiques puisque les employés se plaignent de la haute temporalité d'emploi qui existe entre les travailleurs. La situation aboutit à une grève de 8 jours pendant la Semana Grande de Saint-Sébastien, suivie par 90 % des employés. On cassera plus tard les négociations et se produit alors une grève qui dure 68 jours, affectant la 51è édition du Festival de Saint-Sébastien. Le conflit sera résolu et le représentant de sa gestion est actuellement le groupe d'hôtels de luxe The Luxury Collection de la chaîne Starwood Hotels. L'ont précédemment été Leading Hotels of the World y Westin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]