Hôtel Gray d'Albion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel Gray d'Albion
Façade Gray d'Albion.jpg

Façade de l'hôtel Gray d'Albion

Localisation
Adresse
38, rue des Serbes
Cannes
Alpes-Maritimes
Pays
Coordonnées
Architecture
Ouverture
1874
Équipements
Étoiles
Star full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Étages
7
Chambres
199 chambres dont 8 suites
Restaurants
2
Gestion
Propriétaire
Site web

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Cannes

(Voir situation sur carte : Cannes)
Point carte.svg

L'hôtel Gray d'Albion est un établissement de luxe de catégorie 4 étoiles, construit dans un style moderne et contemporain dans le centre-ville de Cannes (Côte d'Azur). Il appartient au groupe Lucien Barrière.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel Gray d'Albion est situé rue des Serbes dans le centre de la ville de Cannes, entre le boulevard de la Croisette et la rue d'Antibes.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire commence en 1863, avec le développement du tourisme pour l’aristocratie européenne, Anglais en tête. L’hôtel pension Gray voit le jour au milieu d’un champ de vignes et de figuiers, entre la rue d’Antibes et le boulevard de l’Impératrice qui deviendra, après la chute du Second Empire, la Croisette. Onze ans plus tard, le Gray fusionne avec un établissement voisin : l’Hôtel Albion.

Dans les années 1920, son propriétaire consacre une partie du parc à la construction d’une galerie marchande, les Galeries fleuries, qui accueillent des cafés chics et des boutiques de luxe.

L’après-guerre va mettre un terme à cette belle épopée. Le Gray & Albion décline lentement.

En 1973, les architectes L. de Hoym, Demariven, Dorten et Jougleux remplacent tout par un ensemble immobilier pour le promoteur SEFRI CIME[1]. Cet ensemble se partage entre une galerie commerciale, une résidence de luxe, des parkings publics et privés et bien sûr, un nouvel hôtel. Inauguré en 1980 par le président Valéry Giscard d’Estaing, ce dernier conserve le nom de son prédécesseur : l’hôtel Gray d’Albion.

L'hôtel intègre le groupe Lucien Barrière Cannes en 1991[réf. souhaitée].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]