Hôtel à insectes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un exemple
Modèle à suspendre pour petit jardin
Un travail d'expert

L'hôtel à insectes est un concept qui permet d'optimiser la présence, par la survie hivernale, d'insectes et d'arachnides qui sont souhaités notamment dans des écosystèmes où la pollinisation et la biodiversité sont recherchées, exemple jardin potager, verger, construction haute qualité environnementale (HQE). L'été, il peut également servir de support de ponte à certaines espèces comme les abeilles maçonnes.

Modules types[modifier | modifier le code]

  • pour les chrysopes : une boîte rouge remplie de fibres d’emballage ou de paille, avec quelques ouvertures en fentes.
  • pour les bourdons : une boîte avec un trou de 10 mm de diamètre et une planchette d’envol.
  • pour certaines abeilles et guêpes solitaires, comme la megachile : une natte de roseau.
  • pour les abeilles solitaires : des briques creuses remplies d’un mélange de glaise et de paille.
  • pour divers diptères, notamment les syrphes : des tiges à moëlle (ronce, rosier, framboisier, sureau, buddleia).
  • pour certaines abeilles et guêpes solitaires, comme les osmies : du bois sec avec des trous.
  • pour les forficules : un pot de fleurs rempli de fibres de bois.
  • pour les carabes : des morceaux de branches.

Implantation et orientation[modifier | modifier le code]

Un moyen de personnaliser un espace

Une orientation plein sud est souhaitable. L'implantation devrait être envisagée, dans les espaces verts publics et privés, mais aussi être une obligation pour les constructions du type Haute qualité environnementale (HQE).

Entretien et efficacité[modifier | modifier le code]

La vertu pédagogique n'est plus contestée et, s'ils ne servent pas toujours à attirer l'espèce souhaitée, ces abris sont rarement installés inutilement[1]. L'efficacité dépend, certes de la localisation, mais aussi d'autres facteurs dont la nature et la méthode de construction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. V. Albouy. Nichoirs et abris à insectes, quelle efficacité ? dans Insectes N° 150, 2008 Texte complet

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]