Hôpital des rois catholiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôpital des Rois Catholiques
Façade principale de l’Hôpital des Rois Catholiques
Façade principale de l’Hôpital des Rois Catholiques
Présentation
Nom local Hospital de los Reyes Católicos
Période ou style Plateresque
Type Hôpital
Architecte Enrique Egas
Propriétaire Patrimoine National espagnol
Géographie
Pays
Localisation
Coordonnées 42° 52′ 50″ N 8° 32′ 40″ O / 42.8806, -8.544442° 52′ 50″ Nord 8° 32′ 40″ Ouest / 42.8806, -8.5444  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Hôpital des Rois Catholiques

L’Hôpital des Rois Catholiques (En galicien : Hostal dos Reis Católicos, en espagnol : Hospital de los Reyes Católicos) également connu historiquement sous le nom d’ « hôpital royal de Saint-Jacques de Compostelle », est un édifice de style plateresque construit sur ordre des rois Catholiques après leur visite à Saint-Jacques-de-Compostelle pour accueillir les pèlerins du chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui pouvaient être malades. Il fut construit par l’architecte royal Enrique Egas et est aujourd’hui un hôtel Parador à visée touristique pour les pèlerins de la ville.

Localisation[modifier | modifier le code]

L’édifie est situé sur la place de l’Obradoiro de Saint-Jacques de Compostelle en Galice (Espagne). Il constitue l’un des côtés courts de cette place carrée, sur sa face nord, complétée par la Cathédrale, le Collège de Collège de San Jerónimo et le Palais Rajoy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la visite à Saint-Jacques des rois Catholiques en 1486,ces derniers décidèrent de construire un grand hôpital royal dans la ville de l’apôtre, pour recevoir les pèlerins qui à l’époque parcouraient le Chemin de Saint-Jacques. Après la conquête du Royaume de Grenade ils donnèrent en 1499 un tiers des rentes perçues après la victoire, pour permettre cette entreprise. L’architecte royal Enrique Egas fut chargé des travaux qui durèrent de 1501 à 1511, et les papes furent indulgents avec ceux qui coopérèrent. Longtemps après Tomás Alonso fut chargé de la transformation des fenêtres hautes de la façade et de la construction du balcon. Il fut utilisé comme hôpital jusqu’au XIXe siècle, avant d’être transformé en Parador au XXe siècle, autoproclamé «Parador Musée de Saint-Jacques».

Édifice[modifier | modifier le code]

Façade[modifier | modifier le code]

La façade de l’hôpital est de style gothique isabélin (plateresque) ce qui en fait avec la Porte Charles Quint de Vivero les deux seuls exemples de ce style architectural en Galice. Sur sa façade se trouvent

  • À gauche, de bas en haut: Adam, sainte Catherine et saint Jean Baptiste.
  • À droite, de bas en haut: Ève, sainte Lucie et Marie Madeleine.
  • Frise: Les 12 Apôtres. En médaillon : Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon
  • À gauche de la fenêtre centrale: Le Christ, saint Jacques et saint Pierre.
  • À droite de la fenêtre centrale : la Vierge à l’enfant avec saint Jean l’évangéliste, et saint Paul de Tarse.
  • Sur les pinacles en haut : 6 anges avec des instruments de musique.

La porte est flanquée de deux grands écus aux armes de Castille et à côté, la croix dans un cercle, emblème de l’hôpital.

Chapelle royale[modifier | modifier le code]

La Chapelle royale a la fonction d’église de l’hôpital. Elle possède une grille imposante du XVIe siècle par des forgerons de Tolède et est protégée depuis 1912.

Patios[modifier | modifier le code]

Quatre patios bordent l’édifice, deux sont gothiques et deux sont baroques, formant une croix grecque. Les deux premiers furent conçus par Enrique Egas et sont connus comme patio de Saint-Jean et de Saint-Mathieu. Les deux suivant reçurent les noms des évangélistes suivant : Saint Luc et Saint Marc.

Galerie d’images[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]