Hóp (Vinland)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Hóp (Islande).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hop.
Localisation du site Hóp selon le Nordisk familjebok. (1921)

Hóp (en vieux norrois : lagune) est la dénomination donnée par la saga d'Erik le Rouge pour le lieu d'implantation le plus au sud d'une colonie viking située au Vinland en Amérique du Nord. Le Hóp de la saga d'Erik le Rouge correspond au lieu d'implantation de Leif Eiriksson dans la Saga des Groenlandais. Sa localisation est imprécise car l'interprétation des sagas nordiques ne permet pas de localiser avec exactitude ce lieu géographique.

Selon la saga d'Erik le Rouge, pour son voyage vers le Vinland, Thorfinn Karlsefni serait parti avec Bjarni Grimolfsson, Snorri Thorbrandsson, un certain Thorvard, Thorhall Gamlason et un autre Thorhall, dit "le pêcheur". En tout, l'expédition aurait compté quelques 160 personnes. Parmi elles, se trouvaient également Freydis Eiriksdottir et Thorvald Eriksson, respectivement demi-sœur et frère de Leif Eriksson et fils d'Erik le Rouge.

L'expédition trouva d'abord un pays de grandes dalles de pierres plates, Helluland (généralement associé aux pointes sud-ouest de la Terre de Baffin ou à la pointe nord du Labrador), puis un pays plat couvert de forêts, le Markland (identifié comme étant la côte sud-est du Labrador).

Ils longèrent de longs rivages avec des bancs de sable qu'ils nommèrent Furdustrandir (rivages merveilleux ou formidables), "parce qu'il fallait longtemps pour les longer à la voile".

Ils arrivèrent enfin dans un fjord avec une île à l'extérieur avec de forts courants et appelèrent l'endroit Straumfjörðr (le fjord des tourbillons) et ils s'installèrent là.

Cette base du Straumfjörðr est identifiée au site de l'Anse aux Meadows sur l'île de Terre-Neuve.

À partir du Straumfjörðr, Thorhall le pêcheur voulut rentrer au Groenland et se perdit corps et biens. Thorfinn Karlsefni continua à longer les côtes vers le Sud.

La saga d'Erik le Rouge (chapitre X) indique que Thorfinn Karlsefni découvrit des hauts fonds à l'embouchure d'une rivière qui formait un lac avant de se jeter dans la mer. Ils y trouvèrent du blé et de la vigne sauvages. Les cours d'eau étaient gorgés de poissons, des forêts peuplées d'une faune abondante et les marées étaient importantes. Ils nommèrent ce lieu de colonisation "Hóp". Un jour ils virent arriver une quantité de canoës. Ils découvrirent des hommes qu'ils nommèrent Skraelings (difformes). Ces derniers manipulaient de grandes perches ressemblant à des fléaux. "Il se peut que cela est un signe de paix. Prenons un bouclier blanc et arborons-le en échange. Et ils firent ainsi. Puis les autres ramèrent à leur rencontre et montèrent à terre. C'étaient des hommes noirs et de mauvaise mine avec de vilaines chevelures. Ils avaient de grands yeux et des pommettes larges. Ils restèrent là un moment, s'émerveillant des gens qu'ils avaient devant eux. Après cela, ils sont repartis en direction du sud et doublèrent le promontoire à la rame."

Thorfinn Karlsefni et son équipage restèrent en ce lieu tout l'hiver et constatèrent qu'il n'avait point neigé. L'été suivant, Les Skraelings revinrent plus nombreux et échangèrent des peaux contre des biens vikings. Les relations étaient cordiales jusqu'au jour où un taureau de l'enclos à bovins s'échappa et rua sur les Amérindiens qui prirent peur et s'enfuirent vers leurs canoës. Trois semaines plus tard, les Skraelings revinrent en grand nombre sur de nombreux canoës et attaquèrent la colonie viking. Les combats furent violents. Finalement, les Vikings renoncèrent à s'établir plus longtemps à cet endroit et abandonnèrent ce lieu. Ils revinrent vers leur camp de base du Straumfjörðr, L'Anse aux Meadows.

La localisation de la colonie viking est sujette aux différentes interprétations des deux sagas islandaises. Hóp est la colonie fondée par Thorfinn Karlsefni, selon la saga d'Erik le Rouge. Elle correspond dans sa description à la colonie de Leif Eiriksson, appelée Leifsbudir par la Saga des Groenlandais. Toutefois, les plus récentes recherches suggèrent de l'identifier avec l'actuel site de Bay Saint Lawrence, à la pointe nord du Cap Breton en Nouvelle-Écosse.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]