Hétérosporie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En botanique, l'hétérosporie caractérise certains groupes de Ptéridophytes sensu lato dont le sporophyte porte deux types de sporanges, le microsporange et le macrosporange (c'est l'hétérosporangie), qui produisent deux types de spores : les microspores et les macrospores. Chacun de ces types conduit à la formation de prothalles différents : c'est l'hétéroprothallie.

Hétérosporie, hétérosporangie et hétéroprothallie se rencontrent chez les Sélaginelles, les Isoètes, les Prêles et les Hydropteridales.

Les prothalles issus des microsporanges vont produire des gamètes mâles (= anthérozoïdes) et ceux issus des macrosporanges vont produire des gamètes femelles (= oosphères).

L'hétérosporie s'oppose à l'isosporie. Au niveau évolutif, l'hétérosporie (hétéroprothallie) semble être un caractère évolué par rapport à l'isosporie (isoprothallie).

Par analogie, l'hétérosporie caractérise également les plantes à graines ou Spermaphytes. On y retrouve ainsi deux types de sporanges (anthères et ovules), produisant des prothalles différents.

Voir aussi[modifier | modifier le code]