Hérodicos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hérodicos (en grec ancien Ήρóðιĸος / Hêródikos) est un médecin grec du Ve siècle av. J.-C., natif de Mégare[1], qui professait à Selymbrie, en Thrace, sur la Propontide. Il aurait été l'un des professeurs d’Hippocrate de Cos.

Il est considéré comme le premier à avoir utilisé l'exercice physique comme méthode thérapeutique pour le traitement des maladies et la préservation de la santé. Il recommande une bonne alimentation et des massages combinés à l’utilisation d'herbes médicinales et d'huiles essentielles ; ses théories alliant médecine et gymnastique font de lui le précurseur de la médecine du sport. Hérodicos était également pédotribe[2] : il décrivait précisément la manière de réaliser un massage : que les mouvements soient d'abord lents et doux, puis plus rapides, avec une pression de plus en plus forte en terminant par un massage plus doux[3]. Hérodicos fut élève des sophistes ; Platon attribue à Hérodicos la recommandation d'une marche à pied aller-retour entre Athènes et Mégare[4], soit une distance de plus de 70 milles, mais il s'agit peut-être d'une plaisanterie : Socrate poursuit par « après être monté sur les Murs ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Protagoras, (316e)
  2. professeur de gymnastique et sport (en grec ancien παιδοτρίβης)
  3. [1]
  4. Phèdre, (227d)

Sources[modifier | modifier le code]