Héracléa Minoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 23′ 38.23″ N 13° 16′ 50.69″ E / 37.3939528, 13.2807472

Héracléa Minoa : vue du site archéologique.
Le théâtre, protégé des intempéries.
Vestiges de maisons à Héracléa Minoa.

Héracléa Minoa est une ancienne cité, située sur la côte sud de la Sicile, à l'embouchure du fleuve Halycus, près du village moderne de Montallegro, à environ 30 kilomètres au nord-ouest d'Agrigente.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'était d'abord un avant-poste de Sélinonte (Hérodote 5, 46), ensuite supplantée par Carthage, puis plus tard, elle devint une ville frontalière d'Agrigente.

Héracléa Minoa passe, à la suite du traité de -405, entre les mains des Carthaginois, puis elle est à nouveau regagnée par Denys pendant la première guerre Punique, mais repasse à Carthage en -383.

À partir de cette date, les monnaies portant le nom sémite de Ras Melkart deviennent communes : c'était évidemment une forteresse frontalière importante. C'est ici que Dion débarque en -357, lorsqu'il attaque Syracuse. Agrigente la reprend en -309, mais elle tombe bientôt au pouvoir d'Agathocle, tyran de Syracuse. Elle est rendue provisoirement à la Grèce par Pyrrhus.

Vestiges archéologiques[modifier | modifier le code]

Les fouilles ont révélé une nécropole du VIe siècle av. J.-C. ; un théâtre récemment dégagé, de la fin du IVe siècle av. J.-C., orienté au sud.

Puis des vestiges de l'époque hellénistique et romaine : des fortifications à tours carrées, en calcaire et brique crue, et un quartier d'habitation.

Le mobilier archéologique est déposé au musée national d'Agrigente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]