Hémolysine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

7ahl opm.png

Caractéristiques générales
Nom approuvé Alpha-hémolysine
Leukocidine
PDB 7ahl
UniProt P09616

On appelle hémolysine, une substance (le plus souvent une protéine) susceptible de causer une hémolyse, c'est-à-dire une destruction des globules rouges. Elles sont produites par divers organismes: des bactéries (α-hémolysine de Staphylococcus aureus) ou des champignons[1] par exemple.

En infectiologie ces toxines sont des facteurs de virulence des bactéries, aggravant les symptômes du patient.

En hématologie, les hémolysines désignent des immunoglobulines dirigées contre les érythrocytes.

Les hémolysines sont généralement thermolabiles, c'est-à-dire détruites par la chaleur, d'où la nécessité de ne jamais consommer crus mais de cuire soigneusement des champignons tels qu'helvelles, morilles, amanite rougissante et quelques autres : voir la liste des champignons toxiques.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Structure sur PDBe

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Intoxications aux champignons », sur Faculté de médecine de Limoges,‎ décembre 2006 (consulté le 21 février 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :