Hématochézie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ce terme peu utilisé désigne un saignement rouge non digéré. En pratique, le terme rectorragie est utilisé comme synonyme. Or une rectorragie est un saignement rougeâtre provenant du rectum tandis qu'une hématochézie n'informe pas sur le site du saignement. Une hématochézie est l'émission, par l'anus, de sang rouge non digéré. L'hématochézie caractérise les hémorragies digestives basses, mais peut également se voir dans les hémorragies digestives hautes abondantes.

Une hémorragie digestive haute est une hémorragie qui survient en amont de l’angle duodéno-jéjunal (angle de Treitz) : œsophage, estomac et duodénum.

Une hémorragie digestive basse est une hémorragie qui survient en aval de l’angle duodéno-jéjunal : intestin grêle, côlon, rectum et anus.

Étiologie[modifier | modifier le code]

Les causes d'hématochézie sont multiples.

Les plus fréquentes sont d'origine basse :

  • hémorroïdes : cause la plus fréquente mais reste un diagnostic d'élimination ;
  • tumeurs recto-coliques : polypes adénomateux, tumeur villeuse, adénocarcinome, polypes juvéniles ;
  • causes proctologiques : fissure anale, carcinome épidermoïde de l’anus, lésions de grattage, ulcération rectale thermométrique ;
  • maladies inflammatoires : rectocolite hémorragique ;
  • rectite infectieuse ou iatrogène : après radiothérapie, suppositoire d'anti-inflammatoire.

Mais toute hémorragie haute abondante peut également être à l'origine d'hématochézie, d'autant plus que le transit intestinal est rapide :

  • cancers coliques ;
  • ulcère gastro-duodénal.

Examens complémentaires[modifier | modifier le code]

Devant une hématochézie, les examens les plus fréquemment pratiqués sont :

  • Le toucher rectal pour différencier une hématochézie d'un méléna ;
  • La fibroscopie œso-gastro-duodénale si l'hématochézie est abondante. À la fois diagnostique, thérapeutique et pronostique. Nécessite une hémodynamique stable, aucun trouble de conscience ou ventilatoire (sinon intubation et ventilation) ;
  • La coloscopie ;
  • Le lavement baryté ;
  • Le scanner et l'IRM avec et sans injection.

En cas de hématochézie peu abondante, une coloscopie est réalisée après quelques jours permettant une préparation satisfaisante.

En cas de hématochézie abondante, une fibroscopie œso-gastro-duodénale est réalisée pour rechercher une hémorragie digestive haute. Si elle est normale on doit discuter une artériographie digestive et une coloscopie après préparation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]