Héloïse de Coulombs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Héloïse de Coulombs
Bienheureuse
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 11 février

La bienheureuse Héloïse de Coulombs (ou Helvise ou Helwisa) est une recluse française qui vécut sous l'obédience de l’abbaye bénédictine de Coulombs, dans le diocèse de Chartres.

Elle épouse en premières noces le comte Hugues II de Meulan puis en secondes noces Alexandre dit Azzelin, dont elle eut plusieurs enfants dont Godefroi qui devint abbé de Coulombs.

En 1066 l'abbaye reçut, en héritage ses propriétés de Lainville, Lesseville, Montalet-le-Bois, Montreuil-sur-Epte, Meulan et Jambville[1],[2].

Elle est considérée comme bienheureuse par l'Église catholique romaine, et célébrée le 11 février. Elle est parfois nommée « sainte Helvise », par abus de langage. L'église paroissiale Saint-Chéron de Coulombs détient ses reliques dans un reliquaire en forme de buste. Elle figure aussi sur un vitrail de cette même église[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. David Baillie Warden, Jean Baptiste Pierre Jullien Courcelles, Nicolas Vigton de Saint-Allais L'Art de vérifier les dates p. 144
  2. Jacques Charles de Serquigny, Les biens de l’abbaye de Coulombs dans le Mantois Bulletin des amis du Mantois N°11 - 1960
  3. Commune de Coulombs - Eure-et-Loir - France

Il y a confusion entre Héloïse de Coulombs, morte en 1032, et l'épouse de Pierre Abélard, décédée en 1162.