Hélice (Achaïe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hélice (en grec ancien Ἑλίκη) est une ville Grèce antique portuaire d'Achaïe.

Hélice est célèbre pour son temple de Poséidon depuis l'époque homérique : dans l'Iliade, Homère dit de la ville qu'elle est grande, et que Poséidon en est maître ; c'était l'une des douze villes de la Ligue achéenne. Elle fut ruinée en 373 av. J.-C. avec Bouras par un tremblement de terre, accompagné d'une inondation qui les submergea[1]. Lorsque les Héraclides envahirent le Péloponnèse, ils refoulèrent la descendance d'Eurysthée jusqu'en Achaïe ; Tisamène, fils d'Oreste, qui mourut lors d'une bataille, fut enterré à Hélice.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aristote, Météorologiques (IIe)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]