Hélène Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smith.

Hélène Smith est le nom d'emprunt sous lequel la médium suisse Catherine Élise Müller (née le à Martigny et morte le à Genève) a été rendue célèbre, sous la plume du psychologue Théodore Flournoy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premier texte en martien (séance du 22 août 1897)
La fille de Jaïrus (1913), LaM.

Fille d'un marchand hongrois, elle travaille comme employée dans une maison de commerce. Elle découvre le spiritisme fin 1891 et joint un cercle spirite, au sein duquel elle commence à montrer des capacités de médium en 1892, disant communiquer avec Victor Hugo puis Cagliostro. Elle devient rapidement connue à Genève, et le psychologue Flournoy fait sa connaissance.

La médiumnité visuelle, auditive et typtologique (par coups frappés) de Müller change alors, et elle plonge dans des transes somnambuliques dont elle ne se rappelle rien. Elle écrit de grands cycles où elle revêt des personnalités différentes (cycles martien, ultramartien, hindou ou oriental, royal). Elle recueille notamment des textes en martien qu'elle transcrit en français, développant ainsi une forme d'écriture automatique, ou psychographie.

La médium et le psychologue sont très liés jusqu'en 1899, lorsque Des Indes à la planète Mars, le livre de Flournoy qui étudie le cas d'"Hélène Smith", paraît pour la première fois. Élise Müller se sent incomprise et s'éloigne de Flournoy. En 1900, Mrs Jackson, une riche spirite américaine impressionnée par la médium, lui offre une rente à vie qui lui permet de quitter son travail et de se consacrer à ses visions. Elle développe d'autres cycles, et peint de plus en plus, notamment des images religieuses autour du Christ.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Théodore Flournoy, Des Indes à la planète Mars, étude sur un cas de somnambulisme avec glossolalie, Genève et Paris, Eggimann et Alcan,‎ 1900
    rééditions Seuil, 1983 et L'Harmattan, 2006
  • Auguste Lemaître, Un Nouveau Cycle somnambulique de Mlle Smith, ses peintures religieuses, Paris, Archives de Psychologie,‎ 1907
  • Waldemar Deonna, De la Planète Mars en Terre Sainte, art et subconscient : un médium peintre, Hélène Smith, Paris, E. de Boccard,‎ 1932

Articles[modifier | modifier le code]

  • Mireille Cifali, Théodore Flournoy : la découverte de l'inconscient, Paris, Le Bloc-Notes de la psychanalyse n° 3,‎ 1983
    p. 111-131
  • Mireille Cifali, Une glossolale et ses savants : Elise Muller, alias Hélène Smith, Paris, Clims-Denoël,‎ 1985
    in Id. et al., La linguistique fantastique, p. 236-245
  • Mireille Cifali, La fabrication du martien : genèse d'une langue imaginaire, Paris, Langages n° 91,‎ 1988
    p. 39-52
  • Huub Engels, Understanding the Glossolalia of Hélène Smith, the Famous Spiritist Medium, Caen, Presses Universitaires de Caen,‎ 2008
    in Jacques Arveiller, Psychiatries dans l'histoire - Psychiatries in History, Actes du 6e congrès de l’Association européenne de l’histoire de la psychiatrie, p. 141-148

Conférence[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :