Hélène Rollès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hélène Rollès

Naissance 20 décembre 1966 (47 ans)
Drapeau : France Le Mans, Drapeau de la France France
Activité principale Chanteuse, comédienne
Genre musical Variété, pop, rock 'n' roll, chanson pour enfants
Instruments guitare
Années actives 1979 - puis de 1988 à 2005 - depuis 2014
Labels AB Disques, Prod du moulin, JLA Disc

Hélène Rollès est une chanteuse et actrice française née le 20 décembre 1966 au Mans. Elle est principalement connue pour sa carrière de chanteuse dans les années 1990, ainsi que pour le rôle d'Hélène Girard qu'elle a interprété dans différentes séries télévisées comme Premiers Baisers, Hélène et les Garçons, Le Miracle de l'amour, Les Vacances de l'amour ou plus récemment Les Mystères de l'amour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts (1979 - 1991)[modifier | modifier le code]

La carrière d'Hélène Rollès commence au cinéma en 1979 après avoir répondu à une petite annonce du journal "Paris Match". Elle n'a que 12 ans lorsqu'elle tourne dans le film Le Mouton noir de Jean-Pierre Moscardo, aux côtés de Jacques Dutronc et Brigitte Fossey. Elle y incarne Alice, jeune fille tiraillée entre ses grands-parents autoritaires et son père attachant et marginal qu'elle adore. Cette expérience cinématographique lui permet de faire ses premières apparitions télévisées, notamment dans "Les rendez-vous du dimanche", émission présentée par Michel Drucker.

Hélène Rollès se voit proposer un petit rôle dans "Le Marginal" mais la jeune fille refuse, préférant se consacrer à sa vie de collégienne.

Sa carrière prend une autre envergure lorsqu'elle rencontre Dorothée et Jean-Luc Azoulay le 29 mars 1987 lors d'un concert de Dorothée au Mans, sa ville natale.
Elle intègre rapidement la grande famille d'AB Productions en travaillant tout d'abord au service courrier du groupe.
Sa carrière de chanteuse est lancée en 1988 lorsque Jean-Luc Azoulay lui écrit son premier single, Dans ses grands yeux verts, qui rencontrera un succès honnête (environ 100 000 exemplaires). Dans la foulée, elle enregistre aussi trois chansons consacrées au dessin animé Candy (Le Noël de Candy, Dors petite Candy et La ballade de Candy).

Convaincu du potentiel de la jeune fille, l'auteur-producteur lui fait enregistrer un album entier Ce train qui s'en va, en 1989, soutenu par plusieurs singles : Ce train qui s'en va (mai 1989), Sarah (octobre 1989) et Jimmy, Jimmy (mars 1990). L'album ne rencontrera qu'un succès mitigé en France. Toutefois, sa musique s'exporte bien en Asie et elle se produit en première partie des concerts de Dorothée en Chine en novembre 1990 et au printemps 1991.

Le succès n'est pas encore au rendez-vous, mais Hélène Rollès multiplie les apparitions promotionnelles dans les émissions jeunesse de TF1 produites également par AB (Club Dorothée, Jacky Show). Ses premiers clips sont diffusés très régulièrement à l'antenne. Elle apparaît dans plusieurs épisodes de la sitcom Pas de pitié pour les croissants (dont un épisode ayant pour titre Croissants verts) dans lequel elle interprète, aux côtés de Jacky, le rôle d'une secrétaire malmenée par son patron; puis dans les épisodes Les orteils de la princesse (en 2 parties), Retour à Diguedondaine (en 2 parties) et Viva El Croissante dans lesquels elle interprète le rôle de la princesse Hélène. Elle apparaît également sous les traits de la Princesse Gwendoline dans un épisode de Salut les Musclés.

Jean Luc Azoulay entretient sa carrière de chanteuse en lui faisant enregistrer plusieurs génériques de dessin animés du Club Dorothée comme Makko édité en 45 tours, où encore : Magique Tickle Drôle de fée en 1991, puis Meg la sorcière et Don Quichotte en 1992, inédits en disque.

Hélène Rollès devient également l'une des actrices de la comédie musicale Retour à Diguedondaine, qui se joue au Champ-de-Mars à Paris, pour 12 représentations pendant les fêtes de Noël 1989 et qui fait suite à un spectacle de Dorothée présenté à Paris quelques années plus tôt. Elle réitère l'expérience les années suivantes dans deux nouvelles comédies musicales intitulées Avec une chanson et Rock n'Twist qu'elle joue à Paris, toujours au Champ-de-Mars, pendant les fêtes de Noël 1990 et 1991. Lors de ces trois spectacles destinés aux enfants, Hélène Rollès interprète quelques-unes de ses premières chansons en solo (Sarah, Je suis venue à Paris...) mais aussi des chansons inédites avec le reste de la troupe (Ariane, Jacky, Patrick et Corbier), écrites et composées pour l'occasion par Jean-Luc Azoulay et Gérard Salesses.

Les années de gloire (1991 - 1995)[modifier | modifier le code]

Elle interprète Hélène Girard, la grande sœur de Justine, dans la sitcom à succès Premiers Baisers, diffusée sur TF1 à partir de décembre 1991. Elle tourne dans une cinquantaine d'épisodes. L'engouement pour la jeune femme est immédiat, au point que Jean-Luc Azoulay décide de créer, en 1992, une nouvelle sitcom centrée sur son personnage et baptisée Hélène et les Garçons.

Hélène et les Garçons devient instantanément un succès sans précédent à la télévision. Cette série retraçant les histoires de cœur d'une bande d'étudiants à l'université réalise des scores d'audience exceptionnels, réunissant jusqu'à 6 500 000 téléspectateurs chaque soir.
Le succès de la série dépasse les frontières, puisqu'elle est adaptée et tournée pour l'étranger, notamment aux États-Unis, en Russie et dans beaucoup de pays d'Europe (Norvège, Espagne, Danemark, Suède, etc.).

Le triomphe inattendu de la série permet à Hélène Rollès, qui est également l'interprète du générique intitulé Pour l'amour d'un garçon (numéro 4 au Top 50), de s'imposer musicalement. Son second album sort fin 1992 et s'écoule à plus de 700 000 exemplaires. Un autre single sera exploité, Peut-être qu'en septembre, qui se classera 11e du Top 50.
Une première vidéo-cassette de clips est éditée dans le commerce. La jeune artiste est alors sur-médiatisée et accumule les couvertures de magazines et les apparitions à la télé, au point de devenir la plus grande star des adolescents entre 1992 et 1995.

À l'été 1992, AB Productions lance son nouveau magazine mensuel : le Club Plus, devenu l'année suivante Télé Club Plus. Le magazine consacre de nombreux articles, reportages et couvertures à la jeune comédienne-chanteuse. D'autres magazines AB sortent dans la foulée et consacrent de très nombreux numéros spéciaux autour d'Hélène, de ses chansons et de la série : Dorothée magazine hors-série, Club plus hors-série, Vedette plus...

La carrière d'Hélène atteint son apogée en 1993. En effet, alors qu'Hélène et les Garçons continue de cartonner sur TF1, elle publie son album le plus populaire, Je m'appelle Hélène (album), qui atteint les 900 000 exemplaires vendus et devient triple disque de platine. Je m'appelle Hélène reste son titre le plus célèbre, un tube classé 5e au Top 50. Deux autres singles seront extraits : Dans les yeux d'une fille et Amour secret qui sortent en 1994. Cet album sort notamment en Chine, au Japon et en Russie. Une version 33 tours est également parue en Grèce. Un mini-CD single contenant Je m'appelle Hélène et Amour secret sort au Japon. L'album Je m'appelle Hélène sort également en vidéo, reprenant les clips diffusés régulièrement au Club Dorothée.

En mai 1993, elle déclenche une émeute spectaculaire lors de son passage au MIDEM de Cannes. La renommée d'Hélène est telle qu'AB Productions lance la carrière d'Anthony Dupray avec un titre qui lui est consacrée, Autour de toi, Hélène.

Elle monte sur scène, pour la première fois en vedette, au Zénith de Paris pour sept représentations et en tournée en France du 8 octobre au 5 décembre 1993. Elle y interprète les plus grands succès de ses deux premiers albums et la quasi-totalité de son nouvel et troisième album. Elle y reprend également le titre Dona dona, qu'elle chante aussi en duo avec Dorothée dans une émission de l'animatrice. La vidéo du concert sort début 1994.

En février 1994, Hélène Rollès est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie révélation de l'année. Elle fait la une du journal anglais Sunday Times qui l'a rebaptisée "The New Bardot" et les éditions Montjoie publient un livre lui étant consacré : Je m'appelle Hélène, auquel a collaboré Jacques Pessis, est une biographie racontant le parcours de la jeune artiste. Son fan-club officiel est créé la même année. Un important merchandising est alors crée à l'effigie de la chanteuse (pin's, tee-shirts, cartes postales, fanzine...).

Hélène Rollès est au sommet de sa popularité et devient omniprésente dans les médias. Les nombreuses émissions de Dorothée auxquelles elle participe régulièrement la font bénéficier d'une grande exposition. Outre ses passages répétés au Club Dorothée, elle apparaît aussi dans les émissions spéciales de l'animatrice (Le cadeau de la rentrée, Dorothée Rock'n'roll Show, Club Plus, Le Noël de l'amitié, Les Clubs d'or, Les Super Club Dorothée, Le Cyber Club Dorothée...).
En février 1994, le magazine Envoyé Spécial sur France 2, consacre un reportage à son incroyable succès. Elle participe à l'opération "Pièces jaunes" et devient marraine de la SPA à Noël 1994. La série fait l'objet d'un livre, toujours aux Éditions Montjoie, intitulé "Hélène et les garçons, la saga", et qui sort au printemps 1994.

À l'automne 1994, Hélène sort son 4e album, Le miracle de l'amour (album) (en partie enregistré aux États-Unis, à Nashville) et obtient un disque de platine pour 350 000 exemplaires vendus. Même si l'album est un succès, aucun des trois singles extraits (Le Miracle de l'amour, Moi aussi, je vous aime et Imagine) n'arrivera à s'imposer véritablement. La vidéo des clips est, comme les années précédentes, commercialisée après la sortie de l'album.

Hélène et les Garçons s'interrompt fin 1994 pour laisser place à une suite, Le Miracle de l'amour, lancée en février 1995 sur TF1. Cette nouvelle sitcom AB met en scène Hélène Girard et ses amis, qui habitent désormais en communauté dans une grande maison. Même si la série ne rencontre pas le même succès que la précédente, elle réunira tout de même autour de 4 millions de téléspectateurs chaque soir.

Le succès d'Hélène Rollès sur scène ne se dément pas, puisqu'elle se produit à Bercy en janvier 1995 le temps de six concerts complets, un spectacle dans lequel elle est vêtue d'un costume de métal dessiné par Paco Rabanne. Son entrée sur scène se fait sur le haut d'une immense guitare inclinée vers le public.

C'est ensuite une tournée du 28 janvier au 23 mars 1995, en France, Belgique, Suisse et même en Norvège, à Bergen, pays dans lequel elle devient célèbre et où elle obtient également un disque d'or pour Je m'appelle Hélène. Lors de sa prestation sur scène en Belgique en 1995, elle est entartée par le célèbre entarteur de personnalités Noël Godin.

Les premiers signes de fatigue se font sentir lorsqu'Hélène Rollès s'évanouit sur scène pendant son premier concert à Bercy, en 1995. Après cette seconde tournée, elle décide donc de prendre du recul sur sa carrière. Son personnage disparaît progressivement du Miracle de l'amour et n'est pas présent au début des Vacances de l'amour, nouvelle émanation d'Hélène et les Garçons.

En mai 1995, son nouveau clip Imagine (3e extrait de son 4e album) est tourné en Bretagne et réalisé par Arnaud Puydebat, le frère de Patrick.

La parenthèse (1996 - 1999)[modifier | modifier le code]

Après trois années de succès ininterrompu, le "phénomène Hélène" commence à s'essouffler. L'exposition médiatique dont Hélène fut l'objet diminue, ainsi que ses ventes de disques.

En décembre 1995, elle publie son 5e album Toi... Émois qui obtiendra un succès moindre, avec 100 000 exemplaires vendus (disque d'or uniquement).
Deux singles en seront extraits : Toi et Je t'aime. Cette année-là, elle devient marraine de Sun Movie, une nouvelle chaîne asiatique qui diffuse Hélène et les Garçons. Cet évènement lui permet de passer quelques jours à Taïwan (conférence devant la presse télé, séances de dédicaces et rencontre avec son public chinois, tournages de clips Partir avec toi et Où s'en va le monde extraits du l'album Toi...émois). Une vidéo des clips de cet album sortira début 1996.

En 1996, Hélène Rollès est, pour AB Productions, l'ambassadrice du "sitcom à la française". Les aventures d'Hélène et les garçons se vendent toujours dans de nombreux pays, dont la Norvège (où la série est diffusée en version française sous titrée) et le Mexique, et en Afrique.

L'été de la même année, Hélène retrouve son public à Nice, lors du Festival International du Film de Télévision.

En juillet 1997, après quelques mois de silence, un nouvel et sixième album produit par AB : A force de solitude, enregistré à Londres, au Sarm West Studio London, est édité. Elle y fait ses débuts d'auteur-compositeur puisqu'elle écrit pour la première fois 5 des 12 titres, alors que la machine promotionnelle qu'était le Club Dorothée vit ses dernières heures, ce qui la prive du succès. L'unique clip de cet album, A force de solitude, est diffusé pendant l'été 1997 dans le Club Dorothée. Le premier single A force de solitude sort en juin 1997; le second, C'est parce que je t'aime, sort très discrètement en janvier 1998.

En 1998, Hélène se rend à Moscou à l'occasion de la sortie de l'album et de la diffusion de la série Premiers baisers.

L'année suivante, TF1 et l'émission Sagas consacrent à Hélène un reportage sur sa gloire passée et sur sa retraite médiatique. La même année, un pilote pour une émission consacrée au cheval, intitulé Poney Club et destinée aux ados, est tourné pour la chaîne Equidia. Le projet est finalement abandonné.

Premier retour et « Vacances de l’amour » (2000 - 2005)[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, elle fait son retour au cinéma dans un film noir réalisé par Olivier Megaton et produit par Luc Besson, dans lequel elle casse son image en interprétant une jeune fille droguée et paumée. Le film intitulé Exit sort sur les écrans le 12 juin 2000.

Entre 2000 et 2004, Hélène Rollès retrouve le personnage d'Hélène Girard dans les nouvelles saisons des Vacances de l'amour, qui continuent de bien fonctionner sur TF1. Cette troisième série de la tétralogie Hélène et les Garçons se veut plus mûre que les deux premières. Le format sitcom est remplacé par un format fiction de 50 minutes. L'intégralité du tournage des Vacances de l'amour s'est déroulé pendant 8 ans aux Antilles, sur l'île de St Martin. Diffusée le mercredi après-midi, puis le samedi, la série réunit près de 2 millions de téléspectateurs sur TF1. Les derniers épisodes inédits sont diffusés sur TF1 jusqu'en 2007.

En 2001, Hélène enregistre trois titres en hommage à Georges Brassens : La mauvaise réputation, La chasse aux papillons et Les copains d'abord. Ces reprises "à la cubaine" sont diffusées sur certaines radios.

En 2003 sort le single Que du vent, premier extrait de son septième album : Tourner la page (album). Hélène Rollès participe à de nombreuses émissions de télé et de radio pour la promotion de son nouveau single. L'album inédit Tourner la page, enregistré à Toulouse dans les studios d'Eddimaprod, ne fut pas commercialisé à cette époque, mais fut disponible en téléchargement sur internet. Les 10 titres qui composent cet opus, très acoustiques et mélodiques, ont été entièrement composés par Hélène Rollès. On y retrouve des thèmes qui lui sont chers : la nature, l'amour, mais aussi des thèmes plus engagés comme l'écologie et une critique du G8.

Au printemps 2005, elle participe à l'émission de télé-réalité Première compagnie, toujours sur TF1. Plébiscitée par le public, elle arrivera jusqu'à la demi-finale du programme.

Un nouveau retour (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

En octobre 2010, Hélène fait son grand retour dans les médias après 5 ans de silence. Elle participe au tournage de la série Les Mystères de l'amour, suite des Vacances de l'amour que diffuse TMC depuis le 12 février 2011. Produite par Jean-Luc Azoulay, la série réunit les acteurs emblématiques d'Hélène et les Garçons, tels que Patrick Puydebat, Laure Guibert, Philippe Vasseur, Laly Meignan, Sébastien Roch, etc.
Pour son lancement sur TMC en 2011, la série a bénéficié d'une grande exposition médiatique : nombreuses couvertures de magazines, promos télé et radios, séance de dédicaces et rencontre avec le public de la série au Festival de Télévision de Monte Carlo...

Parallèlement à la comédie, Hélène fait son retour musical lors du concert de Dorothée à Bercy, le 18 décembre 2010 (Bercy 2010). Elle y chante plusieurs classiques de l'époque AB sous forme de medley, ainsi que son tube Je m'appelle Hélène et Sur mon étoile, une chanson inédite en concert, en intégralité. Elle a enregistré un duo avec Dorothée, intitulé Salut ! Ça va ? que les deux chanteuses interprétèrent ensemble sur la scène de Bercy et qui figure sur l'album Dorothée 2010. Hélène chante également C'est toujours les vacances au Club Dorothée et Tant qu'on a des amis, aux côtés de toute la troupe du Club Dorothée.

Parallèlement à la seconde saison des Mystères de l'amour, TMC consacre à Hélène et aux comédiens-chanteurs d'AB Productions un documentaire intitulé "Il était une fois Hélène et les sitcoms" diffusé le 9 novembre 2011 en prime-time.

Hélène co-présente un Vivement dimanche spécial Noël sur France 2 avec Michel Drucker le 25 décembre 2011 à l'occasion de la sortie de son nouvel album et participe également à Vous avez du talent sur IDF1, la chaîne partenaire de ses concerts, en co-animant quelques émissions aux côtés de Jacky.

Le 6 janvier 2012, Hélène Rollès publie son huitième album studio en édition collector, regroupant des titres inédits (Parce que c'est toi, C'était à toi que je pensais, Robin des Bois, Le temps de nos 16 ans) et quelques chansons de son album non commercialisé en 2003.
Elle écrit également les paroles du générique de la série Les Mystères de l'amour, une chanson qui figure sur ce nouvel opus.

La chanteuse effectue son grand retour sur scène à l'Olympia de Paris les 6 et 7 janvier 2012. Elle y interprète la quasi-totalité de son nouvel album et des titres plus anciens de son répertoire.
Le 21 mai 2012, elle publie son premier album Best of chez JLA Disc/Universal. Ce double CD comprend l'album Helene 2012, agrémenté de deux titres inédits acoustiques enregistrés aux Folies Pigalle (Que du vent et C'est comme ça), et sa première compilation incluant ses anciens tubes remastérisés; ainsi que le DVD de son spectacle à l'Olympia qui se classe dans les premières places des meilleures ventes de DVD musicaux dés la première semaine.
Hélène Rollès poursuit son retour sur scène avec des concerts acoustiques le 11 février 2012 au "Folie's Pigalle" à Paris et le 29 mai 2012 au Divan du monde dont la première partie est assurée par Sébastien Roch.

Les tournages de la série Les Mystères de l'amour se poursuivent en 2013 pour une quatrième et cinquième saisons de 26 nouveaux épisodes chacune, (soit 52 épisodes la même année) toujours pour TMC. La diffusion se poursuit le samedi et obtient également une nouvelle case horaire; c'est donc désormais le dimanche que la série bat de nouveaux records d'audiences aux alentours de 19 h 45 grâce, notamment, à certains sujets polémiques qui ont pu déclencher quelques coups de buzz dans les médias (l'affaire "Annette Gate", le mariage d'Hélène Girard avec Peter Watson, la relation homosexuelle de Nicolas et José...).

Le 25 avril 2013, AB1 consacre une grande soirée à Hélène en diffusant le reportage Hélène et les sitcoms ainsi que le concert de l'Olympia 2012.

Le 14 septembre 2013, Hélène participe au Festival de la Fiction de La Rochelle entourée d'autres comédiens de la série, Patrick Puydebat, Laure Guibert et Laly Meignan.

La sixième saison de 26 épisodes de la série est commandée par TMC, en tournage à partir de la mi-décembre 2013 et a été diffusée dés le mois de Mars 2014.

Hélène s'envole pour Pékin et Shanghai afin de chanter pour le spectacle du Nouvel An chinois. Elle participe, du 5 au 12 janvier 2014, à différentes émissions de télévision chinoises et interprète notamment son tube Je m'appelle Hélène. Elle reprend également le titre "Love is blue (L'amour est bleu)", chanson de l'Eurovision 1967, en duo avec la star locale Lin Yilun.

Une tournée en Chine est prévue pour septembre 2014.

La septième saison de la série Les mystères de l'amour est en tournage depuis juin 2014, et sera diffusée à la rentrée sur TMC.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Morceaux isolés[modifier | modifier le code]

Sur des compilations AB 
  • 1988 : K7 audio de chansons du dessin animé Candy (dont 3 d'entre elles sont chantées par Hélène).
  • 1989 : Top jeunes, compilation comprenant le premier single d'Hélène Dans ses grands yeux verts.
  • 1992 : Le Top des séries, compilation des génériques AB avec Pour l'amour d'un garçon.
  • 1993 : K7 audio Dorothée et Hélène, offerte par le magazine Télé Club Plus, comprenant, entre autres, le duo Dona Dona.
  • 1994 : Des millions de copains pour Sol En Si, compilation des tubes AB avec Je m'appelle Hélène.
  • 1995 : Le Noël des étoiles, compilation de chants de Noël interprétés par Dorothée et les acteurs-chanteurs des séries du groupe AB. Hélène interprète Douce nuit sainte nuit.
  • 1996 : Stars TV 3, compilation comprenant Je t'aime et Partir avec toi.
  • 2003 : Mangas Volume 4, compilation des génériques AB comprenant Makko, chanté par Hélène.
  • 2010 : Dorothée 2010, album de Dorothée produit par JLA disc comprenant le duo Salut ça va.
À l'étranger 
  • Les 6 premiers albums (AB Disques) sont sortis au Japon et en Chine ainsi qu'une compilation. Certains albums sont sortis en 33 tours en Asie et en Grèce. 4 cassettes audio sont parues en Russie.

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Dans ses grands yeux verts
  • 1989 : Ce train qui s'en va
  • 1989 : Sarah
  • 1990 : Jimmy, Jimmy
  • 1990 : Makko (Générique du dessin animé)
  • 1991 : Je suis venue à Paris
  • 1992 : Pour l'amour d'un garçon
  • 1993 : Peut être qu'en septembre
  • 1993 : Trop de souvenirs
  • 1993 : Dona, Dona (duo Dorothée)
  • 1993 : Je m'appelle Hélène
  • 1994 : Dans les yeux d'une fille
  • 1994 : Amour secret
  • 1994 : Le Miracle de l'amour
  • 1995 : Moi aussi je vous aime
  • 1995 : Imagine
  • 1995 : Toi
  • 1996 : Je t'aime
  • 1996 : Partir avec toi
  • 1997 : A force de solitude
  • 1998 : C'est parce que je t'aime
  • 2003 : Que du vent
  • 2003 : Sur mon étoile
  • 2010 : Salut, ça va? (duo Dorothée)
  • 2011 : Les Mystères de l'amour
  • 2012 : C'était à toi que je pensais
  • 2012 : Robin des bois

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • Retour à Diguedondaine : Au Champ-de-Mars (Paris) du 22 au 30 décembre 1989.
  • Dorothée Chine 90 : Première partie des concerts de Dorothée en Chine, tournée en mai 1990.
  • Avec une chanson : Au Trocadéro du 21 décembre 1990 au 5 janvier 1991.
  • Rock'n' Twist  : Au Trocadéro du 22 décembre 1991 au 3 janvier 1992.
  • Hélène Zénith 93 : Au Zénith de Paris du 22 au 31 octobre 1993 et en tournée en France du 8 octobre au 15 décembre 1993.
  • Hélène Bercy 95 : À Bercy du 14 au 22 janvier 1995 et en tournée en France, Belgique, Suisse et Norvège du 28 janvier au 26 mars 1995.
  • Hélène Russie 98 : Tournée en Russie de janvier à mars 1998.
  • Dorothée et le Club Dorothée Bercy 2010 : Participation au concert de Dorothée à Bercy, le 18 décembre 2010.
  • Hélène Olympia 2012 : À l'Olympia de Paris les 6 et 7 janvier 2012.
  • Hélène Concert Acoustique : Aux "Folie's Pigalle", à Paris le 11 février 2012.
  • Hélène Concert Acoustique : Au "Divan du monde", à Paris le 29 mai 2012.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Clips : Quelques chansons des deux premiers albums (1989 et 1992) ont été adaptées en clips et éditées en vidéo suite à la sortie du deuxième album. Les albums 1993, 1994 et 1995 ont été intégralement tournés en clips et édités en vidéo.

- Hélène L'album Pour l'amour d'un garçon en vidéo (10 clips + une version Karaoké de Pour l'amour d'un garçon) (1992);

- Hélène L'album Je m'appelle Hélène en vidéo (10 clips) (1993);

- Hélène L'album Le miracle de l'amour en vidéo (12 clips) (1994);

- Hélène L'album Toi... émois en vidéo (10 clips) (1996).

  • Concerts : Les spectacles Hélène: Zénith 93 et Hélène: Bercy 95 sont sortis en vidéo. Le spectacle Hélène: Olympia 2012 sort en DVD en mai 2012.

- Hélène Zénith 93 en vidéo (1993);

- Hélène Bercy 95 en vidéo (1995);

- Dorothée et le Club Dorothée à Bercy en DVD (2010);

- Hélène Olympia 2012 en DVD (2012), comprenant également en bonus les 5 clips de l'album 2012 et un documentaire.

  • Séries télé : Hélène et les Garçons, Le Miracle de l'amour et Premiers Baisers ont été éditées en plusieurs volumes, en cassette vidéo et DVD. 5 coffrets DVD Hélène et les garçons sont sortis en mai 2012. Les saisons 1, 2, 3, 4 et 5 des Mystères de l'amour sont sorties en DVD en volumes séparés. 1 coffret réunissant les 2 premières saisons des Mystères de l'amour est également sorti en novembre 2012, et un autre volume regroupant les 3 premières saisons a été commercialisé peu après.
  • Cinéma : Les films Le Mouton Noir (1979) et Exit (2000) sont aussi sortis en cassette vidéo et DVD.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Je m'appelle Hélène (biographie d'Hélène) aux éditions Montjoie, 1993.
  • La saga Hélène et les garçons aux éditions Montjoie, 1994.

Liens externes[modifier | modifier le code]