Hélène Lécapène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hélène Lécapène est une impératrice byzantine du Xe siècle. Fille de Romain Lécapène et de sa femme Théodora, elle naquit vraisemblablement autour de 910 et épousa, encore enfant, l'empereur Constantin VII, lui-même âgé de 14 ans, en avril ou mai 919. Ils n'eurent pas d'enfants avant les années 930, et ne devinrent le seul couple impérial qu'à partir de janvier 945 (déposition et exil des deux frères d'Hélène, Constantin et Étienne Lécapène). Ils régnèrent ensuite jusqu'à la mort de Constantin VII, le 9 novembre 959. Hélène elle-même, retirée de la vie de la cour, peut-être chassée par sa bru Théophano, mourut le 19 septembre 961 ; son décès est un des derniers événements rapportés par la chronique historique contemporaine appelée la Continuation de Théophane (Theophanes Continuatus). Elle eut la réputation d'avoir plus d'énergie que son époux, qui était absorbé dans ses travaux d'érudition.

Constantin VII et Hélène Lécapène eurent au moins sept enfants, dont deux garçons et cinq filles. Des deux garçons, l'aîné, Léon, mourut en bas âge, et le second, Romain, naquit en 938 ou 939 et devint ensuite l'empereur Romain II. Les cinq filles (Zoé, Théodora, Agatha, Théophano et Anna) furent envoyées au couvent par leur frère peu après son accession au pouvoir en 959, probablement sous l'influence de leur belle-sœur Théophano. Théodora, née en 946, fut ensuite extraite de son couvent par Jean Tzimiskès, qui voulut légitimer son usurpation en l'épousant.