Hélène Baillargeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hélène Baillargeon-Côté (née Marie Baillargeon, à Saint-Martin-de-Beauce, le - morte à Montréal, le (à 81 ans)[1]) est une folkloriste, chanteuse et actrice canadienne bilingue (français, anglais).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie le chant à Québec de 1935 à 1938, à New York avec Franz Rupp de 1939 à 1940, puis à Montréal de 1940 à 1944 avec Alfred La Liberté (1882-1952)[2]. Celui-ci l'initie aussi au chant folklorique.

Elle épouse, en 1944, André Côté, un avocat de la Couronne à Montréal[1].

Elle effectue ensuite des recherches avec le folkloriste originaire (lui aussi) de la Beauce québécoise, Marius Barbeau, au Musée national de l'Homme (devenu le Musée canadien des civilisations), à Ottawa (de 1950 à 1955).

Elle est chanteuse et hôtesse pour la radio et la télévision de Radio-Canada sur les deux réseaux de la SRC (français et anglais) : « Le Réveil rural » (1951-1955), « Songs de Chez nous » avec Alan Mills (de 1952 à 1955), « Cap-aux-Sorciers » (de 1955 à 1958), mais elle ne délaisse pas pour autant le folklore. Elle participe à plusieurs congrès internationaux de folklore (Roumanie, 1959; Québec, 1961; Tchécoslovaquie, 1962), et elle enregistre plusieurs disques dans les années 1950.

Elle anime pendant près de 14 ans l'émission pour enfants Chez Hélène, produite au studio montréalais de CBC : cette émission enseigne le français aux anglophones (du au ).

« Pour sa contribution à la diffusion du folklore canadien-français ainsi que de la langue française surtout chez les jeunes », elle est admise en 1973 dans l'ordre du Canada[3].

De 1974 à 1984, elle est juge à la Cour de la citoyenneté canadienne.

En 1990, elle fait don de ses documents à l'Université de Montréal, qui les conserve dans le Fonds Hélène-Baillargeon[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • French Canadian Folk Songs - des 33 tours (1953, RCI 97; 1954, RCI 98)
  • Songs of Chez Hélène (Dom No 48008).
  • Chants de Noël du Canada français / Christmas Carols of French Canada (1956, Folk. FC-7229)
  • Chantons un peu (Dom No 48003)
  • Plusieurs autres albums avec Alan Mills

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1973 - Membre de l'Ordre du Canada[3]
  • 1998 - Le prix Hélène-Baillargeon - Interprétation est fondé et décerné (ainsi que subséquemment) par la Société du patrimoine d'expression du Québec[5]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christopher GULY, Lives lived : Hélène Baillargeon-Coté, Globe and Mail du 2 janvier 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hélène Panneton, Betty Nygaard King, Baillargeon, Hélène, dans l'Encyclopédie de la musique au Canada [article consulté le 4 juillet 2010].
  2. Gilles Potvin, La Liberté, Alfred, dans l'Encyclopédie de la musique au Canada [article consulté le 4 juillet 2010].
  3. a et b Hélène Baillargeon-Côté (Ordre du Canada, 1973) [article consulté le 4 juillet 2010].
  4. Fonds Hélène-Baillargeon [article consulté le 4 juillet 2010].
  5. Prix Hélène-Baillargeon [article consulté le 4 juillet 2010].