Hélène (lune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hélène.
Hélène
Image illustrative de l'article Hélène (lune)
vue par Cassini-Huygens
Type Satellite naturel de Saturne
Caractéristiques orbitales
(Époque 1er janvier 2004
JJ 2453006[1])
Demi-grand axe 377 396 km
Excentricité 0,0071
Période de révolution 2,737 d
Inclinaison 0,213°
Caractéristiques physiques
Dimensions 36 × 32 × 30 km[2]
Masse 2,5×1016 kg
Masse volumique moyenne 1,5 x103 kg/m³
Gravité à la surface 0,0067 m/s2
Période de rotation d
(synchrone)
Albédo moyen 0,6
Température de surface K
Caractéristiques de l'atmosphère
Pression atmosphérique Aucune
Découverte
Découvert par Pierre Laques, Raymond Despiau et Jean Lecacheux
Découverte 1er mars 1980
Désignation(s) provisoire(s) S/1980 S 6, Saturn XII, Dione B

Hélène (S XII Helene) est une petite lune de Saturne découverte en 1980 par Pierre Laques, Raymond Despiau et Jean Lecacheux (de l'observatoire de Meudon) grâce au télescope de 1 m de l'observatoire du Pic du Midi[3]. Elle reçut alors la désignation temporaire S/1980 S 6. Laques et Lecacheux firent partie de l'équipe qui confirma la découverte grâce aux photos prises par la sonde Voyager 2 quelques mois plus tard. Elle reçut officiellement le nom d'Hélène de Troie, petite-fille de Cronos (i.e. Saturne) en 1988[4].

Elle orbite au point de Lagrange L4 du système Saturne-Dioné, elle se situe donc sur le même orbite que Dioné, en avance d'1/6e de révolution et est parfois désignée par Dioné B[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Planetary Satellite Mean Orbital Parameters », JPL, NASA (consulté le 30/08/2007)
  2. (en) « Planetary Satellite Physical Parameters », JPL, NASA (consulté le 30/08/2007)
  3. (en) « Helene » (consulté le 31/08/2007)
  4. (en) « IAUC 4609: ASM 2000+25; Sats OF SATURN AND URANUS; 3C 279, PKS 1510-089 AND OJ 287 », Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics,‎ 1988 (consulté le 31/08/2007)
  5. (en) « IAUC 3872: GX 1+4; Sats OF JUPITER AND SATURN », Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics,‎ 1983 (consulté le 31/08/2007)

Sur les autres projets Wikimedia :