Hécatée d'Abdère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hécatée.

Hécatée d'Abdère est un philosophe et historien grec des IVe siècle av. J.-C. et IIIe siècle av. J.-C. contemporain d'Alexandre le Grand[réf. nécessaire], disciple du philosophe sceptique Pyrrhon, vers 300 av. J.-C..

Il est le premier écrivain grec à parler des Juifs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hécatée serait né à Abdère, ou peut-être Téos.

Les Hyperboréens[modifier | modifier le code]

Les Égyptiens[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres (perdues)[modifier | modifier le code]

  • De la philosophie des Égyptiens
  • Sur la poésie d'Homère et d'Hésiode
  • Sur les Hyperboréens
  • Sur les Juifs
  • Sur Abraham

Herennius Philon, cité par Origène dans Contre Celse[1], doute que les deux derniers soient d’Hécatée, et pense que s'ils sont vraiment de lui, alors « il s'est laissé prendre au piège de la persuasion des Juifs et a fini par adhérer à leurs thèses. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. I, 15

Fragments[modifier | modifier le code]

  • Felix Jacoby, Die Fragmente der griechischen Historiker, Berlin, Weidmann, 1923 ss.