Gyula Breyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Breyer.

Gyula Breyer, né le 30 avril 1893 à Budapest, et mort le 9 novembre 1921 à Bratislava, était un joueur d'échecs hongrois.

Il fut, avec Richard Réti, l'un des fondateurs de l'école hypermoderne.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1912, Breyer remporte le championnat d'échecs de Hongrie à Temesvar. En 1920, il termine premier dans un tournoi à Berlin, devant Bogoljubov, Tartacover, Réti, Maroczy et Tarrasch. Breyer avait un score positif contre Max Euwe (devenu plus tard champion du monde).

En 1921, Breyer établit un nouveau record de parties d'échecs en aveugle, en jouant 25 parties en même temps. Il a également édité Szellemi Sport, un magazine consacré aux problèmes d'échecs, et composé au moins une étude d'analyse rétrograde brillante.

Une maladie du cœur à coupé court à la prometteuse carrière d'échecs de Breyer. Il meurt en 1921 à Bratislava, à l'âge de 28 ans. Il est enterré à Bratislava et, après exhumation en 1987, inhumé dans le cimetière Kerepesi à Budapest.

Apports à la théorie[modifier | modifier le code]

Dans la théorie échiquéenne, on retrouve plusieurs variantes d'ouvertures portant son nom.

Il est notamment l'auteur d'une variante de la partie espagnole : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.0-0 Fe7 6.Te1 b5 7.Fb3 d6 8.c3 0-0 9.h3 Cb8, très souvent utilisée par le champion du monde Boris Spassky, et d'une autre variante dans le gambit du roi : 1.e4 e5 2.f4 exf4 3.Df3.

Exemple de partie[modifier | modifier le code]

Euwe – Breyer, Vienne 1921[1].
1.e4 Cc6 2.Cc3 Cf6 3.d4 e5 4.dxe5 Cxe5 5.f4 Cc6 6.e5 Cg8 7.Fc4 d6 8.Cf3 Fg4 9.0-0 Dd7 10.De1 0-0-0 11.Cg5 dxe5 12.Rh1 f6 13.Cf7 Ca5 14.Cxd8 Cxc4 15.De4 Cd6 16.Db4 Fe7 17.fxe5 fxe5 18.Cxb7 Cxb7 19.Tf8+ Fxf8 20.Dxf8+ Dd8 21.Dxg7 Cf6 22.Fg5 Tg8 23.Dh6 Tg6 24.Dh4 Cd6 25.Tf1 Cf5 26.Dxg4 Cxg4 27.Fxd8 Cge3 28.Tf3 Rxd8 29.h3 Tg3 30.Txg3 Cxg3+ 0–1

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ivan Bottlik, Gyula Breyer: sein Leben, Werk und Schaffen für die Erneuerung des Schachs, Schachfirma Fruth,‎ 1999 (ISBN 3-933105-02-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]