Gymnase intercantonal de la Broye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gymnase Intercantonal de la Broye
Image illustrative de l'article Gymnase intercantonal de la Broye
Généralités
Création 2005
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Coordonnées 46° 48′ 53″ N 6° 56′ 26″ E / 46.814768, 6.94061146° 48′ 53″ Nord 6° 56′ 26″ Est / 46.814768, 6.940611  
Adresse Rue du Gymnase
1530 Payerne
Payerne
Site internet www.gyb.ch
Cadre éducatif
Type école de maturité
école de culture générale
école de commerce
Directeur Thierry Maire
Population scolaire 1 049 (1er septembre 2012)
Formation maturité gymnasiale
diplôme de culture général
diplôme de commerce
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

Le Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) est une gymnase situé à Payerne en Suisse. Il accueille des étudiants vivant dans les cantons de Vaud et Fribourg.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Gymnase a ouvert ses portes en août 2005 et comprend des formations menant aux titres suivants :

  • certificat de maturité ;
  • certificat de culture générale, domaines santé et socio-pédagogique ;
  • maturité spécialisée, domaines santé et social ou orientation pédagogie ;
  • maturité professionnelle commerciale[1].

En raisons des différentes lois cantonales, les étudiants vaudois effectuent leur maturité en trois ans et les Fribourgeois en quatre ans. L'école est fermée lors des jours fériés tant protestants que catholiques[2],[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée d'un gymnase intercantonal apparaît en 1991, alors qu'aucun établissement de ce type n'existe encore en Suisse. Après un premier rapport de faisabilité positif en 1994, un groupe de travail est créé par les conseils d'État des cantons de Vaud et Fribourg. En mai 2000, les conseils d'État adoptent un crédit pour l'achat du terrain et des bâtiments. Ils ratifient la Convention intercantonale sur la création et l'exploitation du Gymnase intercantonal de la Broye en décembre 2002. Le 18 mai 2003, une votation populaire est organisée dans les deux cantons et les citoyens acceptent le crédit pour la construction du gymnase, qui aura coûté 70 millions de francs. Le bâtiment est en construction de 2003 à 2005 et les premiers étudiants arrivent le 29 août 2005. L'inauguration officielle a lieu le 30 septembre[5],[6]. Depuis 2013, les étudiants peuvent travailler sur ordinateur, tablette ou smartphone[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le nombre d'étudiants du GYB passe de 993 au 1er septembre 2011 à 1 049 au 1er septembre 2012, ce qui représente une hausse de 5,6 %. En septembre 2012, 53,8 % d'entre eux sont fribourgeois et 45,7 % vaudois. 63 % des étudiants sont à l'école de maturité et 37 % à l'école de culture générale ou à l'école de commerce[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation », sur gyb.ch
  2. phc, « Plus de 300 étudiants au Gymnase intercantonal de la Broye », La Liberté,‎ 16 août 2005, p. 12
  3. (de) Patrick Mühlhauser, « Ein Gymnasium für zwei Kantone », Schweizer Radio und Fernsehen,‎ 17 mai 2013 (consulté le 10 septembre 2014)
  4. [vidéo] « Le 12h45 : Fribourg: les députés veulent un gymnase intercantonal », Radio télévision suisse,‎ 19 juin 2013 (consulté le 17 septembre 2014)
  5. « Historique », sur gyb.ch (consulté le 17 janvier 2014)
  6. [vidéo] « Couleurs locales, Payerne (VD): le premier gymnase intercantonal accueille les élèves de la Broye », Radio télévision suisse,‎ 29 août 2005 (consulté le 10 septembre 2014)
  7. [audio] « InterCités, Le GYB, un gymnase très branché », Radio télévision suisse,‎ 15 octobre 2013 (consulté le 10 septembre 2014)
  8. « Rapport annuel 2012 de la commission interparlementaire de contrôle du gymnase intercantonal de la Broye » [PDF],‎ novembre 2012 (consulté le 6 mai 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :