Gwyn Nicholls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicholls.

Erith Gwyn Nicholls

Description de l'image  Gwyn Nicholls Wales portrait.jpeg.
Fiche d'identité
Naissance 15 juillet 1874
à Westbury-on-Severn (Angleterre)
Décès 24 mars 1939
à Dinas Powys (pays de Galles)
Position Centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1893-1901
1901-1902
1902-1911
Cardiff RFC
Newport RFC
Cardiff RFC
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1896-1906
1899
Drapeau : Pays de Galles Galles
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
24 (13)
4 (6)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 13 janvier 2010.

Erith Gwyn Nicholls, né le 15 juillet 1874, mort le 24 mars 1939, est un joueur de rugby gallois, évoluant au poste de centre pour le pays de Galles et essentiellement pour le club de Cardiff RFC.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à Westbury-on-Severn, Gwyn Nicholls commence à jouer au rugby à XV avec les Cardiff Stars avant de débuter pour Cardiff RFC en 1893. Il y jouera toute sa carrière pendant 18 saisons, exceptée une demi-saison à Newport en 1901-02 pour raisons professionnelles.

Il a disputé son premier test match le 25 janvier 1896 contre l'équipe d'Écosse, et son dernier test match a lieu contre l'équipe d'Afrique du Sud le 1er décembre 1906.

Gwyn Nicholls dispute quatre test matchs avec les Lions britanniques en 1899 en Australie, il est le seul Gallois sélectionné.

Le pays de Galles débute le Tournoi 1900 par une victoire contre l'Angleterre, elle bat l'Écosse à Swansea et elle gagne en Irlande : la Triple couronne est remportée. Billy Bancroft, Jehoida Hodges, Willie Llewellyn, Gwyn Nicholls, Billy Trew sont quelques joueurs remarquables de cette équipe... Une défaite contre l'Écosse en 1901 les prive de victoire dans le tournoi. Ce n'est que partie remise puisqu'en 1902 la victoire et la triple couronne sont au rendez-vous.

L'Écosse remporte les tournois 1903 et 1904, le pays de Galles perd contre les Écossais en 1903, ils perdent contre l'Irlande en 1904 et concèdent le match nul aux Anglais.

Les vainqueurs des Originals, premiers All Blacks.

Le XV du Dragon débute le Tournoi 1905 par une victoire contre l’Angleterre 25-0, elle gagne l'Écosse 6-3 et elle reçoit l'Irlande pour le dernier match, s'imposant 10-3 : la triple couronne est de nouveau obtenue… Rhys Gabe, Dick Jones, Dicky Owen, Charlie Pritchard, Twyber Travers ont rejoint les Jehoida Hodges, Billy Trew, Gwyn Nicholls...

Les Gallois invaincus en 1905 affrontent une autre équipe invincible, les All Blacks. Les Gallois sont la seule équipe à parvenir à battre les Originals à Cardiff, par 3-0[1]. Cette victoire[2] est contestée en Nouvelle-Zélande, un essai néo-zélandais qui a été refusé aurait conduit à un match nul 3-3. C'est leur premier adversaire non britannique et non irlandais.

En 1906, le pays de Galles remporte les deux premiers matchs, les Gallois perdent contre l'Irlande et ils partagent avec leurs vainqueurs la victoire finale dans le tournoi. Le 1er décembre 1906, les Gallois rencontrent une nouvelle équipe, les Springboks. Ceux-ci font une tournée remarquable[3]. Ils battent les Gallois 11-0.

Gwyn Nicholls joue 24 matchs avec les Gallois, dont 10 comme capitaine. Il est le capitaine de l'équipe victorieuse de la triple couronne 1902.

Il est également le capitaine de l'équipe victorieuse des All Blacks 3-0 à Cardiff.

Nicholls est connu comme le prince des « trois quarts » .

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 4 sélections avec les Lions en 1900 en tournée en Australie
  • 2 essais avec les Lions

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tournée des Originals en 1905-1906, sur stats.allblacks.com
  2. (en) Galles - Nouvelle-Zélande 3-0, sur le site de la wru
  3. (en) The 1906-07 Springbok tour, sur rugbyrelics.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Parry-Jones (1999) Prince Gwyn: Gwyn Nicholls and the first golden age of Welsh rugby Seren
  • David Smith and Gareth Williams (1980) Fields of praise: the official history of the Welsh Rugby Union 1881-1981 University of Wales Press (ISBN 0-7083-0766-3)