Gwilym Ellis Lane Owen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Owen.

Gwilym Ellis Lane Owen (1922-1982) était un philosophe britannique spécialisé dans l'histoire de la philosophie antique. Il a enseigné à Oxford puis à Harvard. Ses articles ont exercé une influence considérable sur des universitaires tels que Julia Annas (en), Jonathan Barnes, Miles Burnyeat (en), Gail Fine (en), Terence Irwin (en), Martha Nussbaum ou encore Richard Sorabji. Il a organisé (avec Ingemar Düring) le premier Symposium Aristotelicum. Il est l'auteur du concept de focal meaning[1]. À l'instar de Werner Jaeger et William David Ross (en), il est considéré comme l'un des principaux représentants de la méthode génétique en histoire de la philosophie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (dir. avec I. Düring), Aristotle and Plato in the Mid-Föurth Century, Göteborg, Elanders Boktryckeri Aktiebolag, 1960[2].
  • (dir.) Aristotle on Dialectics: The Topics, Proceedings of the third Symposium Aristotelicum, Oxford, Clarendon Press, 1968.
  • (dir. avec G. E. R. Lloyd (en)), Aristotle on Mind and the Senses, Proceedings of the seventh Symposium Aristotelicum, Oxford, Clarendon Press, 1968 (ISBN 0-521-09456-9).
  • Logic, science and dialectic : collected papers in Greek philosophy, (éd. par Martha Nussbaum), London, Duckworth, 1986.

Notes et références[modifier | modifier le code]

</references>

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. "Logic and Metaphysics in some Earlier Works of Aristotle" in G. E. L. Owen and I. Düring (eds.), Aristotle and Plato in the Mid-Föurth Century, Göteborg, Elanders Boktryckeri Aktiebolag, 1960.
  2. Dans ce volume sont publiés les actes du Symposium Aristotelicum qui se tint à Oxford en 1957