Guy de La Brosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Brosse.
Guy de La Brosse d’après un buste de Nicolas-Augustin Matte au Muséum

Guy de La Brosse, né vers 1586 à Rouen et mort en 1641 à Paris, est un botaniste et un médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy de La Brosse, médecin de Louis XIII, obtient le 6 juillet 1626 l’autorisation du roi de fonder, à Paris, un jardin de simples destiné à la culture de végétaux utiles à la médecine pour remplacer celui de Montpellier créé par Henri IV. Mais ce projet met du temps à se réaliser, car la Faculté de médecine de Paris le considère comme un concurrent de ses activités, d’autant que La Brosse souhaite aussi y faire enseigner la botanique et la chimie.

Ce jardin, qui sera nommé Jardin du roi et qui deviendra à partir de 1793 le Muséum national d'histoire naturelle, ne sera seulement officiellement inauguré qu’en 1640, plus de cinq ans après sa création effective. Pour calmer la faculté, le roi n’y autorise qu’un enseignement dépourvu de diplômes, la possibilité de choisir ses professeurs étant laissé à l’intendant de ce jardin.

Calla aethopica (Araceae), planche no 15 réalisée par Abraham Bosse.

La Brosse publie Dessin du Jardin Royal pour la culture des plantes médicinales, en 1628 (publié à nouveau avec cinquante planches supplémentaires en 1640), De la Nature, vertu et utilité des plantes et dessin du Jardin Royal de Médecine, en 1631, Avis pour le Jardin royal des plantes et en 1636 la Description du Jardin royal des plantes médicinales, contenant le catalogue des plantes qui y sont à présent cultivées et le plan du jardin. Il avait en projet la parution d’un Recueil des plantes du Jardin du Roi accompagné de quatre cents plaques de cuivre dues à Abraham Bosse (1602-1676), mais la mort empêche La Brosse de l’achever. Les héritiers de Guy de La Brosse vendent alors les plaques de cuivre à un chaudronnier pour le pesant de métal. Guy-Crescent Fagon (1638-1718), successeur de La Brosse au poste d’intendant du Jardin du roi, n’en retrouve à grand peine qu’une cinquantaine. Finalement, ce sont Sébastien Vaillant (1669-1722) et Antoine de Jussieu (1686-1758) qui en effectuent un tirage limité à 24 exemplaires !

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1837 la rue Guy-de-La-Brosse est ouverte à Paris près du Jardin des plantes et de la faculté des sciences dont les bâtiments attenant prennent également le nom du botaniste.

Source[modifier | modifier le code]

  • Adrien Davy de Virville (dir.) (1955). Histoire de la botanique en France. SEDES, Paris, 394 p.

Orientation bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Rio Howard (1983), La Bibliothèque et le laboratoire de Guy de La Brosse au Jardin des plantes à Paris, Genève, Librairie Droz.
  • Agnes Arber (1913). The Botanical Philosophy of Guy de la Brosse: A Study in Seventeenth-Century Thought, Isis: International Review devoted to the History of Science and its Cultural Influences, 1 (3) : 359-369. (ISSN 0021-1753)

Liens externes[modifier | modifier le code]