Guy Degrenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guy Degrenne est un industriel français, né le 3 août 1925 à Tinchebray (Orne) et mort le 7 novembre 2006 à son domicile de Granville (Manche). Il est le fondateur du groupe industriel Guy Degrenne, fabricant renommé de couverts, seaux à champagne, plats, et autres articles culinaires en acier inoxydable.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au collège Sainte-Marie à Flers dans l’Orne, au lycée Saint-Joseph à Caen, puis à l'ESSEC, Guy Degrenne reprend la forge de son père en 1948, à Sourdeval (Manche), terroir historiquement attaché au travail du métal et à la coutellerie. C'est ici, en effet, que les « Terre-neuvas » achetaient leur couteau à poisson avant de partir pêcher dans l'Atlantique-Nord. Les « Grillous », comme on les appelait, formaient une confrérie qui sillonnait la campagne pour fabriquer et vendre des couverts en étain. Guy Degrenne, par son père, en est un des descendants.

Il rencontre le succès en lançant des couverts en acier inoxydable, dont le métal provient, dit-on, du blindage des chars détruits de la bataille de Normandie. Son ambition est de démocratiser les couverts en acier inoxydable.

En 1958, Guy Degrenne développe une activité de platerie, puis se lance, en 1963, dans les couverts haut de gamme. En 1967, il transfère une partie de ses activités dans une nouvelle usine à Vire (Calvados), toujours dans la « Vallée des alliages », et emploie 600 salariés dans une usine de 35 000 m².

En 1978, il assoit définitivement sa notoriété auprès du grand public par une publicité, mettant en scène un proviseur prédisant à un jeune Degrenne, en cancre de la Communale surpris en train de dessiner des fourchettes et des couteaux dans les marges de ses cahiers d'écolier « Ce n'est pas comme cela que vous réussirez dans la vie ». Une mise en scène très réussie, quoique peu conforme à la réalité, Degrenne étant diplômé d'une grande école.

En 1987, Guy Degrenne cède son entreprise à la holding Table de France, pour ouvrir la marque à tous les arts de la table. Le spot publicitaire Guy Degrenne qui a fait sa renommée disparaît alors des écrans.

Il meurt en novembre 2006, Le Monde considérant que « sans conteste, Guy Degrenne a réussi à créer une marque qui fait désormais partie du patrimoine français »[1].

La fondation M. et Mme Guy Degrenne, créée sous l'égide de la Fondation de France, soutient des familles et des jeunes en détresse, en leur versant des allocations ou des bourses, ou par l'intermédiaire de projets associatifs[2]. Elle agit plus particulièrement en Normandie. Mme Degrenne est décédée le 3 juin 2014 à 85 ans[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde, 12-13 novembre 2006
  2. http://www.fondationdefrance.org/La-Fondation-de-France/Fonds-et-fondations-sous-egide/Toutes-les-fondations/M.-et-Mme-Guy-Degrenne
  3. http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/vire-renee-degrenne-est-decedee-mardi-04-06-2014-148172