Guy Bourdin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourdin.

Guy Bourdin, né le 2 décembre 1928 à Paris et mort le 29 mars 1991 à Paris, est un photographe français de mode et de publicité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Guy Louis Banarès au 7 rue Popincourt à Paris, 11e, il est abandonné par sa mère un an après sa naissance et est adopté par Maurice Désiré Bourdin, qui s'occupera de son éducation avec l'aide de sa mère, Marguerite Legay.

Guy Bourdin sera formé à la photographie durant son service militaire, passé dans l'armée de l'air à Dakar, Sénégal (1948–1949). En 1950, retourné à la vie civile, il expose des dessins et des peintures dans une galerie parisienne. En 1951, Il rencontre le peintre et photographe Man Ray après plusieurs tentatives[1].

En 1952, il propose sa première exposition de photographies rue de Seine à Paris, le catalogue est préfacé par Man Ray. En 1953, il expose à nouveau ses photographies de paysages sous le pseudonyme d'Edwin Allan[2], et en 1954, il expose à nouveau ses dessins.

Il est encouragé en début de carrière par Michel de Brunhoff, rédacteur en chef de Vogue France, mais ses premières photos de mode sont publiées dans le numéro de février 1955 de Vogue France, alors dirigé par Edmonde Charles-Roux. « Il avait l'air d'un écolier » raconte Charles-Roux, frappée par les images qu'il lui avait présenté : « C'était des hommes et des femmes nus, montrant seulement leur dos ou leur postérieur à la caméra, assis. […] Le sujet choisi était loin de ce qui aurait pu nous intéresser à Vogue », mais la qualité du travail était « exceptionnelle »[1]. Sa première série est un sujet sur les chapeaux, la première image présentait un chapeau Balenciaga avec un petit voile, Charles-Roux se souvient : « Sous la voilette, sur le visage du modèle, il y avait une mouche. Ou une abeille, je crois. Elle était morte mais avait l'air bien vivante. »[1]. D'autres images sont prises dans une boucherie, le modèle et son chapeau posant devant des têtes de veaux avec la langue pendante[3]. Bourdin travaillera pour le magazine jusqu'en 1987.

En 1961, Guy Bourdin se marie à Solange Gèze, ils auront un fils, Samuel, quelques années plus tard, en 1967[1].

En 1967, il fera sa première série pour Harper's Bazaar et ses images sont publiées dans le magazine Photo, qui vient de voir le jour. Il travaille pour la première fois pour Vogue Italia en 1972, et le Vogue britannique en 1974.

Son œuvre se caractérise par des images troublantes, souvent provocatrices et pourtant mystérieuses, qui ont instauré un changement radical dans la manière d'aborder les campagnes publicitaires dans le domaine de la mode ; elles ont également exercé une influence notable sur de nombreux artistes contemporains (le clip du titre Hollywood de Madonna par exemple, est directement inspiré du travail de Bourdin, voir copié, au point que le fils de celui-ci, Samuel Bourdin, a porté l'affaire en justice[4]). Ses images, très « léchées », sont éclairées crûment et les couleurs sont très saturées. Les modèles sont souvent malmenés, posant dans des positions provocantes et inconfortables dans des décors claustrophobiques.

Ses campagnes publicitaires pour Charles Jourdan, de 1967 à 1981, l'ont fait connaître du grand-public. Il meurt à l'âge de 62 ans[5].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Collections, expositions[modifier | modifier le code]

  • 1950 Première exposition de dessins et peintures à la Galerie, Rue de la Bourgogne, Paris,
  • 1952 Galerie 29, catalogue inclut une introduction de Man Ray, Paris,
  • 1953 Exposition de photographies sous le pseudonyme de Edwin Hallan à la Galerie Huit, Paris,
  • 1954 Expositions de dessins à la Galerie de Beaune, 5 rue de Beaune, Paris,
  • 1954 Participe à C.S. Association UK - expositions itinérantes, en 1954-55 et 1955-57, toutes deux exposées à la Whitechapel Art Gallery, Londres,
  • 1955 Première photographies de mode publiées dans la version française de Vogue (février)
  • 1955 Exposition de dessins à la Galerie des Amis des Arts, 26 cours Mirabeau, Paris,
  • 1955 Exposition de peintures à la Galerie Charpentier, Paris,
  • 1956 Exposition de dessins à la Galerie de Seine, 24 rue de Seine, Paris,
  • 1957 Exposition de peintures et dessins à la Peter Deitsch Gallery, New York,
  • 1957 Exposition collective “Vogue”, International Photography Biennale, Venise,
  • 1957 Première campagne de publicité pour Charles Jourdan Chaussures
  • 1957 Première éditorial mode pour Harper's Bazaar et Photo
  • 1969 Exposition collective L'insolite et la mode à la Galerie Delpire, Paris,
  • 1972 Première éditorial mode pour Vogue Italia
  • 1973 Campagne publicitaire pour Mafia advertising agency, Paris
  • 1974 Première éditorial fashion photographs[Quoi ?] pour Vogue britannique
  • 1975 Campagne publicitaire pour Issey Miyake
  • 1976 Catalogue de Lingerie Sighs et Whispers pour Bloomingdale's Department Store, New York,
  • 1976 Campagnes publicitaires pour Baila, Gianfranco Ferré, Complice & Callaghan, Gianni Versace et Loewe
  • 1977 Première éditorial mode pour Vogue Hommes et 20 Ans
  • 1977 Exposition itinérante The History of Fashion Photography ; expose aux États-Unis dont l'International Museum of Photography, George Eastman House, Rochester, New York et San Francisco * Museum of Modern Art
  • 1978 Campagne publicitaire pour Claude Montana
  • 1978 Participe au salon photokina 78, Cologne,
  • 1978 Calendrier pour Issey Miyake et Yashica
  • 1980 Calendrier pour Pentax
  • 1981 Dernière campagne publicitaire pour Charles Jourdan
  • 1981 Première éditorial mode pour Linea Italiana
  • 1981 Exposition images pour une page, Rencontres internationales de la photographie d'Arles
  • 1982 Campagnes publicitaires pour Gianfranco Ferré, Lancetti et Rolet Pierre
  • 1982 Exposition collective Color as pourm à l'International Museum of Photography, New York
  • 1985 Campagne publicitaire pour Emanuel Ungaro
  • 1985 Refuse le Grand Prix National de la Photographie remis par le Ministre de la Culture
  • 1986 Participe au salon Photokina 86, Cologne,
  • 1987 Termine son contrat avec Vogue Paris
  • 1987 Première éditorial mode pour The Best
  • 1987 Campagne publicitaire pour Révillon et Chanel
  • 1988 Reçoit l'Infinity Award (pour sa campagne publicitaire Chanel en 1987) de l'International Center of Photography, New York, remis by Annie Leibovitz.
  • 1988 Participe à la Triennale Internationale de la Photographie, Paris,
  • 1991 Meurt à Paris âgé de 62 ans
  • 2003 "The Retrospective", Victoria & Albert Museum, Londres,
  • 2004 "The Retrospective", National Gallery Victoria, Melbourne,
  • 2004 "The Retrospective", Jeu de Paume, Paris,
  • 2004 "The Retrospective", FOAM, Amsterdam,
  • 2005 "The Retrospective", NRW, Dusseldorf,
  • 2005 "The Retrospective", National Art Museum of China, Pékin,
  • 2006 "The Retrospective", Shanghai Art Museum, Shanghai,
  • 2006 "The Retrospective", Tokyo Met Museum of Photography,
  • 2006 "The Retrospective", Daimaru Umeda Museum, Osaka,
  • 2006 "A Message pour You", Phillips de Pury, New York,
  • 2006 "A Message pour You", Peggy Guggenheim, Venise,
  • 2006 "A Message pour You", HSBC Foundation, Paris,
  • 2007 "A Message pour You", Hollywood Centre, HK,
  • 2008 "A Message pour You", Today’s Art Museum, Pékin,
  • 2008 "The Retrospective", KunstHausWein, Vienne,
  • 2008 "The Retrospective", FotoMuseum, Anvers,
  • 2009 "The Retrospective", Moscow House of Photograph, Moscou,
  • 2009 "The Retrospective", MUBE, São Paolo,
  • 2009 "A Message pour You", Gallery Carla Sozzani, Milan,
  • 2009 "A Message pour You", Photography Festival, Cannes,
  • 2009 "Ses films", Le Bon Marché, Paris,
  • 2010 "A Message pour You", Canal Isabel II, Madrid,
  • 2010 "Ses films", 10 Corso Como, Séoul,
  • 2010 "In Between", French Consulate, New York
  • 2011 "The Retrospective", Museu de Arte Contemporânea, Porto Alegre,
  • 2013 "Untouched", Rencontres de la photographie, Arles,
  • 2013 "Retrospektiv", Deichtorhallen, Hambourg,
  • 2014 "Guy Bourdin: Image Maker", Somerset House, Londres,
  • 2014 "Guy Bourdin: Selection of works from the gallery collection", Louise Alexander Gallery, Porto Cervo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) The Return of Guy Bourdin - The New Yorker, 7 novembre 1994
  2. Martin Harrison (préf. Marc Lambron), Apparences : la photographie de mode depuis 1945, Paris, Éditions du Chêne,‎ octobre 1992 (1re éd. 1991 Jonathan Cape, Londres), 310 p. (ISBN 9782851087621), chap. 6, p. 248
  3. Photo noir et blanc de la série « chapeaux » de Vogue Paris, février 1955 [image]
  4. (en) Madonna Accused Of Picture Piracy - The Smoking Gun
  5. (en) Alex Rayner, « Guy Bourdin: Vogue legend », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 21 mars 2011 (consulté le 4 mars 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]