Guy, Modeste et Crescence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Guy.
Martyre de saint Vit, de saint Modeste et de sainte Crescence
Saint Guy dans les Chroniques de Nuremberg (1493)

Saint Guy ou saint Vit ou saint Vitus ou St. Vith (IVe siècle) est un martyr et saint auxiliaire. Fête traditionnelle (Vidovdan) le 15 juin ou récemment en Occident le 12 juin.

Fils d’un païen sicilien, il aurait eu pour nourrice Crescence et pour précepteur son époux Modeste, qui l’auraient fait baptiser à l'insu de son père.

Il aurait tenté sans succès de convertir le fils du gouverneur Valérien.

Après avoir échappé miraculeusement au supplice, il aurait fini par être martyrisé en même temps que Crescence et Modeste.

Leurs reliques se trouvent dans l'église Sainte-Marie du Rosaire à Venise.

Saint Guy a été longtemps invoqué contre la danse de Saint-Guy[1], une sorte d'agitation nerveuse.

Événements et monuments[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au Moyen Âge, on accusait les malheureux atteints de danse de Saint-Guy (ou chorée de Sydenham) d’être possédés, et on les brûlait sur le bûcher.