Gustavo Lins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gustavo Lins

Naissance Belo Horizonte[1], (Minas Gerais[2] - Brésil)
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Profession Couturier

Gustavo Lins (né à Belo Horizonte au Brésil) est un créateur de mode basé à Paris. Il fonde sa marque de prêt à porter, l'Atelier Gustavolins, en 2003. Précédemment « Membre invité », il devient « Membre permanent » de la Chambre Syndicale de la Haute Couture en 2011, et présente son premier défilé sous l’appellation Haute couture dans le cadre de la Fashion Week de Paris de janvier de cette même année.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre dans une école d'ingénieurs durant un an[1], puis devient étudiant en architecture[2] au Brésil : il est diplômé en 1986. L'année suivante, il part pour l'Espagne. Il arrive à Paris en 1989, puis après quatre mois passés à l'École de la chambre syndicale[1], il débute sa carrière en tant que modéliste free lance pour de grandes Maisons telles que Jean-Charles de Castelbajac, John Galliano[2], Kenzo, Louis Vuitton, Guy Laroche, agnès b., et Jean Paul Gaultier Couture[3],[4],[5], le tout pendant plus de dix ans[1].

En 2003, il crée l'Atelier Gustavolins, sa marque de prêt-à-porter[6]. Premier défilé femme début 2007, premier défilé homme en juillet 2008, à Paris[1].

Il est le seul latino-américain à avoir intégré le calendrier officiel de la haute couture[2],[7] sous le nom d'Atelier Gustavolins, en tant que « Membre permanent » après avoir été « Membre invité »[8],[1],[9],[5], et dispose à ce titre de l’appellation très stricte de Haute couture.

Gustavo Lins développe aujourd'hui des collections de prêt-à-porter femme, homme, et des collections de Haute Couture[10]. Lors la clôture du défilé de janvier 2012, il présente une anecdotique robe en porcelaine réalisée à la manufacture de Sèvres[11].

En 2012, il présente le Brésil comme deuxième fournisseur de coton, troisième de soie et deuxième de cuir mondial[12].

En 2013, l'Atelier Gustavolins présente sa collection automne-hiver 2013-2014 lors des défilés Haute Couture de Paris[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f François Gaillard, « Interview de Gustavo Lins Créateur », sur fashion-dailynews.com, Éditions Larivière,‎ 27 septembre 2010 (consulté le 15 novembre 2012)
  2. a, b, c et d Rencontre Avec Gustavo Lins, le plus brésilien descréateurs français sur flavor-magazine.com, 11 septembre 2012
  3. La sensualité architecturée de Gustavo Lins, dans Elle
  4. Collection Automne-Hiver 2011-2012, dans Madame Figaro
  5. a et b Portrait sur le site de l'Eclaireur
  6. Gustavolins sur puretrend.com
  7. Portrait, sur l'AFP
  8. « Christophe Josse et Gustavolins, officiellement couturiers » Next, 10 janvier 2011
  9. Gustavo Lins membre permanent de la « Haute Couture », sur Elle.fr, 13 janvier 2011
  10. Emilie-Alice Fabrizi, « Haute Couture: Christophe Josse et Gustavo Lins obtiennent l'appellation », Luxury, sur fashionmag.com,‎ 11 janvier 2011 (consulté le 15 novembre 2012)
  11. Mathieu Labonde, « La céramique hot couture », Le Parisien Magasine, no 21268,‎ 25 janvier 2013, p. 78 à 79 (ISSN 0767-3558)
  12. Entretien, sur l'AFP Mode
  13. Photos du défilé atelier Gustavo Lins, L'Express

Lien externe[modifier | modifier le code]