Gustav Killian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Killian.
Gustav Kilian (1860-1921)

Gustav Killian (2 juin 1860 à Mayence - 24 février 1921 à Berlin)[1] était un laryngologiste allemand. Il a fait des avancées révolutionnaires dans le diagnostic et le traitement des infections des voies intra-laryngalles, en particulier dans le diagnostic et l'élimination des corps étrangers dans les bronches, par le biais de la bronchoscopie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Johann Baptist César Killian (1820-1889), le fils d'un surveillant voie urbaine (städtischen Wegeaufsehers), était un docteur philosophiae et professeur de lycée né à Mayence et plus tard vivre à Bensheim. Sa mère (1833-1865) Apollonia, née Höpfel est mort tôt, à 31 ans de choléra. Gustav Killian étudie à Strasbourg, Fribourg, Berlin et Heidelberg. En 1885, il a obtient son doctorat en médecine à l'Université de Strasbourg avec le travail Zur Anatomie der Parovarialcysten.

Il a ensuite déménagé à Francfort-sur-le-Main, où il a pris un poste d'assistante médicale à Sanitätsrat (titre honorant le travail d’un practicien) Johann Georg Alexander Knoblauch (1820-1899) à l'hôpital Bürgerhospital[2],[3]. Il se spécialise dans la laryngo-rhinologie et travaille à Berlin, sous la direction Arthur Hartmann (1849–1931) et Bernhard Fränkel (1836–1911). En 1887, il devient directeur de la policlinique de Fribourg pour les maladies de la gorge et le nez. En 1894, il devient professeur titulaire, et en 1899, après un travail scientifique pionnier dans son domaine, il est nommé médecin à l'hôpital de la Charité.

Gustav Killian dans le giron de ses collègues de la Charité Berlin 1912

Il devient professeur à temps plein l'année suivante. En 1920, sa chaire est converti en poste de professeur titulaire à la faculté de médecine de Berlin. Dans la même année, il est doyen de la faculté. En 1921 Gustav Killian décède de façon inattendue.

Killian en préparation pour la bronchoscopie
Gustav Kilian dans la position latérale gauche pour Mikulicz a Oesophagoscopie à travers.

Emploi[modifier | modifier le code]

Le polype de Killian est une tumeur bénigne survenant à l'intérieur d'un sinus ou d'une fosse nasale. Cela concerne essentiellement les jeunes individus.

Killian montre la technique de la bronchoscopie à une préparation anatomique

En Anglais, L'opération de Killian (Killian's operation) est l'excision de la paroi antérieure du sinus frontal, l'enlèvement des tissus malades, et la formation d'une communication permanente avec le nez[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Über die Bursa und Tonsilla pharyngea (1888)
  • Die Untersuchung der hinteren Larynxwand (1890)
  • Die Nebenhöhlen der Nase in ihren Lagebeziehungen zu den Nachbarorganen (1903). English edition: The Accessory sinuses of the nose and their relations to neighbouring parts (1904)
  • Die Schwebelaryngoskopie und ihre praktische Verwertung (1920)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.whonamedit.com/doctor.cfm/3054.html
  2. En l'an 1907, le Bürgerhospital (Stiftstraße 30 aujourd'hui) était sur le Hinter der Schlimmen Mauer et sur le coin Radgasse (maintenant appelé Stiftstraße 30) près de la Eschenheimer Turm
  3. John A. Nakhosteen, Barbara Khanavkar, Kaid Darwiche, Andreas Scherff, Erich Hecker, Santiago Ewig : Atlas und Lehrbuch der Thorakalen Endoskopie: Bronchoskopie, Thorakoskopie. Springer Verlag (2008) ISBN 3-5407-9939-7 S.2-6
  4. The American Illustrated Medical Dictionary (1938)

Lien externe[modifier | modifier le code]