Gustav Bauernfeind

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La porte du Mont du temple à Jérusalem par Gustav Bauernfeind, 1886

Gustav Bauernfeind (4 septembre 1848 - 24 décembre 1904) était un peintre allemand d'origine juive[1], illustrateur et architecte. Il fut, de son vivant, considéré comme un des plus fameux peintres d'Allemagne.

Après avoir suivi des études d'architecture à l'Institut polytechnique de Stuttgart, il a travaillé dans le cabinet d'architecte de Wilhelm Bäumer puis dans celui d’Adolph Gnauth, où il a également appris la peinture.

Bauernfeind a consacré sa première période à réaliser des illustrations de l'Italie. À partir de 1880 il s’intéresse à l'Orient. En 1896, il déménage avec sa femme et son fils et s'installe à Jérusalem. Il vivra également en Syrie et au Liban.

Son travail se caractérise principalement par des vues architecturales de Jérusalem et de Terre Sainte. Ses peintures sont méticuleuses et des représentations presque photographiques de paysages urbains et de sanctuaires célèbres. Au cours de sa vie, il fut un des peintres les plus populaires d'Allemagne, mais très vite tombé dans l'oubli après sa mort. Mais le début des années 1980 a été une redécouverte progressive de cet artiste. Une de ses peintures, Klagemauer, Jerusalem, a été vendue chez Christie's à Londres pour l'équivalent de 326 000 euros en 1992. Une seconde vente aux enchères, le 27 Juin 2007 à Sotheby's s’est montrée à 4 500 000 euros[2].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


  1. Son père, pharmacien juif autrichien installé en Bade-Wurtemberg, s'était converti au catholicisme. Cf. Adrian Darmon, Autour de l'Art Juif, Ed. Carnot, 2003, p.125
  2. Sefanie Stadel: Aufstieg eines Orientmalers. In: Welt am Sonntag, Nr. 27/2007, S. 74