Gurenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gurenne, ninkare, frafra
gʋrnɛ, ninkãre, fãrfãri
Parlée au Burkina Faso, Ghana
Nombre de locuteurs 850 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 nic[1]
ISO 639-3 gur
IETF gur
Échantillon
Bʋraa n de nayiga mẽ di a pɔga tɩ a mẽ dɛna nayiga. Tɩ bʋraa la ẽn sẽŋɛ tɩ a zũ pesgo bɩɩ bʋa. A sãn zũ kɩ’ɩlɩm, a wẽ ẽ kʋ mɛ bĩŋe tũntuure pʋam. Dee lebe yire ka yele a pɔga la yeti, a dɩkɛ pɩ’ɔ ka dɩkɛ tɩ a wa.

Le gurenne, aussi appelé ninkare ou frafra, est une langue oti-volta du groupe des langues gour, parlée au Burkina Faso et au Ghana par près de 850 000 personnes.

Écriture[modifier | modifier le code]

L’alphabet latin est utilisé pour écrire le gurenne, celui-ci utilisé des caractères supplémentaires.

Au Burkina Faso, l’orthographe gurenne officielle utilise l’alphabet national burkinabè, agréé par la Commission nationale des langues burkinabè.

Alphabet ninkare (Burkina Faso)
A B D E Ɛ F G H I Ɩ K L M N Ŋ O Ɔ P R S T U Ʋ V W Y Z
a b d e ɛ f g h i ɩ k l m n ŋ o ɔ p r s t u ʋ v w y z

En plus des lettres de l’alphabet, l’orthographe gurenne utilise le tilde sur le voyelles ‹ ã, ẽ, ɛ̃, ĩ, õ, ɔ̃, ũ › pour indiquer leur nasalisation /ã, ẽ, ɛ̃, ĩ, õ, ɔ̃, ũ/. Bien que le gurenne soit une langue tonale, les tons ne sont habituellement pas indiqués.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. code générique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mary Esther Kropp Dakubu, Parlons farefari (gurenè): langue et culture de Bolgatanga (Ghana) et ses environs, L'Harmattan, Paris, 2009, 180 p. (ISBN 978-2-296-10371-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]