Guo Jianmei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guo.

Guo Jianmei (chinois 郭建梅, pinyin Guō Jiànméi), née en mars 1960, est une avocate chinoise au sein du Centre d'études féminines et d'aide juridique. Elle milite pour l'amélioration de la condition féminine par l'évolution du dispositif législatif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guo Jianmei a raconté son histoire dans l'émission de radio Hors-Champs de Laure Adler sur France Culture, le 10 mars 2010. "Je suis née dans un village très pauvre, où mes parents étaient enseignants." Elle a pu réussir ses études et défend les droits des femmes. Elle exerce son activité d'avocate au sein de l’ONG chinoise Women's Law Studies and Legal Aid Center de l'Université de Pékin[1].

En 2012, madame Guo Jianmei intervient pour le Centre de Service et de Conseil Légaux pour les Femmes Zhongze, à Pékin et déclare « Entre 100 et 200 millions de femmes en Chine ont souffert ou souffrent de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail », mais les femmes qui osent porter plainte sont une minorité[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2010, elle est lauréate du prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes, avec Ai Xiaoming[3]. En 2011, elle reçoit le Prix international Femme de courage[4], qui lui a été remis par Hillary Clinton[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Prix « Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes » 2010, 26 dec 2009
  2. Le harcèlement sexuel au travail est en augmentation Le Quotidien du Peuple, 2012
  3. Sylvie Prioul, Guo Jianmei et Ai Xiaoming couronnées Le Nouvel Observateur, 13 janvier 2010
  4. Lauréates 2011 du prix Femmes de courage U.S. Department of State, 2011
  5. Julia Kristeva, Le féminisme chinois en danger 15 juin 2011