Gunther Gerzso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gunther Gerzso (né le 17 juin 1915 à Mexico - décédé le 21 avril 2000 à Mexico) était un artiste-peintre mexicain de style surréaliste. Il fut également directeur artistique et scénographe prolifique pour le théâtre et le cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Gunther Gerzso est né à Mexico d'Oscar Gunther, horloger de Budapest, et de Dore Wendland, chanteuse et pianiste de Berlin. Son père meurt alors qu'il n'a que 6 mois. Sa mère se remarie à un autre expatrié, un allemand propriétaire d'une bijouterie populaire qu'il perd pendant la révolution mexicaine. En 1922, la famille déménage en Europe puis retourne au Mexique en 1924. Après avoir divorcé de son second mari, Dore décide de confier Gunther à son oncle, Hans Wendland, historien et marchand d'art influent qui vit à Lugano en Suisse.

Gunther Gerzso se familiarise à l'art de Rembrandt, Cézanne et Titien, et se souvient même d'avoir possédé des peintures de Bonnard et Delacroix dans sa chambre. Parmi les invités importants de Wendland, Nando Tamberlani, scénographe italien, se prend d'amitié avec Gerzso lors d'un séjour.

En conséquence de l'impact de la Grande Dépression en Europe, Wendland vent sa collection d'art et Gerzso retourne vivre à Mexico avec sa mère et sa sœur. Il s'inscrit dans une école allemande. Après trois ans passés à dessiner des décors et écrire des pièces de théâtre, il obtient son diplôme, à 19 ans, et commence à travailler aux décors d'un théâtre local.

Carrière[modifier | modifier le code]

Un an plus tard, on lui offre un poste au Cleveland Play House, où il intègre rapidement l'équipe des décorateurs. Dans les quatre années suivantes, il crée des décors pour environ cinq douzaines de productions. Un certain nombre de ces réalisations sont présentées pour la première fois publiquement lors d'une exposition « Gunther Gerzso: Defining Mexican Abstractionism ». L'exposition inclut des peintures de Gerzso, qu'il réalisait dans le même temps qu'il travaillait au théâtre. Il reproduisait ses sujets de prédilection qu'il rencontrait dans la vie quotidienne, notamment des jeunes femmes attractives. Son style initial reflète l'influence d'artistes européens, tels que Matisse et Picasso, mais aussi mexicains, comme Diego Rivera ou José Clemente Orozco.

Encouragé par ses amis, il se présente à un concours d'art du Cleveland Museum of Art, où deux de ses toiles sont retenues pour une exposition. Il décide alors de se consacrer à la peinture. Dans sa période 39-40, il explore ses racines mexicaines, tout en rationalisant scientifiquement la beauté de ses compositions grâce à l'usage du nombre d'or dans leurs proportions.

En 1941, Gerzso et sa femme (Rilla Gene Cady) s'installent à Mexico. L'artiste réalise des décors pour le théâtre et pour environ 250 films, mais se considère avant tout comme un peintre. Il s'associe dans les années 1940 à un groupe de surréalistes européens basé à Mexico : Remedios Varo, Leonora Carrington, Benjamin Péret, Alice Rahón, et Wolfgang Paalen. Leur influence, associée à ses idées pacifistes, se ressent dans ses œuvres de cette période.

Distinctions artistiques[modifier | modifier le code]

  • 1973 : bourse Guggenheim
  • 1978 : Prix National des Arts et des Sciences

Filmographie au cinéma[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme directeur artistique[modifier | modifier le code]

Comme scénographe[modifier | modifier le code]

Distinctions cinématographiques[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 1947 : nommé pour l'Ariel d'Argent du Meilleur Décor pour Su última aventura de Gilberto Martínez Solares
  • 1951 : nommé pour l'Ariel d'Argent du Meilleur Décor pour Cuatro contra el mundo d'Alejandro Galindo
  • 1952 : nommé pour l'Ariel d'Argent du Meilleur Décor pour Doña Perfecta d'Alejandro Galindo
  • 1957 : nommé pour l'Ariel d'Argent du Meilleur Décor pour La Escondida de Roberto Gavaldón

Liens externes[modifier | modifier le code]