Gundoald d'Asti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gundoald (du germanique Gundwald, en italien Gundoaldo ; né v. 565 en Bavière - † Asti, Italie, 614) est un prince bavarois qui fut le premier duc lombard d'Asta Pompeia (Asti, Piémont) sous la domination lombarde en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine noble, Gundoald est le fils de Garibald, duc de Bavière, et de la princesse lombarde Waldrade, fille de Waccho, roi des Lombards de Pannonie (v. 510-540). Frère de Théodelinde, qui épousa à Vérone en 589 Authari, roi des Lombards d'Italie, il l'a suivi en Italie du Nord. Le roi Authari, devenu son beau-frère, le nomma la même année 1er dux d'Asta Pompeia (Asti). Gundoald épousa à la même époque une noble lombarde.

Gundoald fut, dit-on, très populaire parmi les habitants de son duché et parmi les Lombards, plus populaire que les rois Authari et son successeur Agilulf, qui fut le second époux de sa sœur Théodelinde, reine des Lombards. Si bien qu'il éveilla la jalousie du roi Agilulf et même de la reine Théodelinde. Il mourut assassiné à Asti, mortellement blessé par une flèche alors qu'il était aux toilettes :

« …comme Gundoald était trop apprécié par les Lombards, il est assassiné, frappé d'une flèche par les partisans du roi Ago (Agilulf) et de Théodelinde qui éprouvaient de la jalousie à son égard, alors qu'il était sur le siège réservé à se vider le ventre… » (Frédégaire, Chronique, VIIe-VIIIe siècles, traduite en français moderne).

À la fin du VIIIe siècle, Paul Diacre, l'historien des Lombards, est quant à lui moins précis et peut-être aussi moins objectif, du fait peut-être de ses origines lombardes :

« …Gundoald aussi, le frère de la reine Théodelinde, qui était duc dans la cité d'Asti, reçut à cette époque une flèche dont il mourut, et personne ne connut jamais l'identité de son meurtrier… » (Paul Diacre, Histoire des Lombards, VIIIe siècle).

Les responsables ne furent jamais retrouvés mais, comme le pense le chroniqueur Frédégaire, il est probable que Gundoald fut assassiné à l'instigation d'Agilulf qui le jalousait et qui redoutait peut-être aussi d'être renversé ou de voir son fils et successeur désigné, Adaloald, encore enfant, se faire évincer à sa mort.

Gundoald fut le père d'Aripert, futur roi catholique des Lombards de 653 à 661.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]