Gundam 00 : A Wakening of the Trailblazer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Gundam 00 : A Wakening of the Trailblazer

劇場版 機動戦士ガンダム00
-A wakening of the Trailblazer-

(Gekijōban Kidō Senshi Gandamu Daburu Ō
-A wēkuningu obu za Torēruburēzā-
)
Genre Mecha, science-fiction
Film d'animation japonais
Réalisateur
Scénariste
Studio d’animation Sunrise
Studio d’enregistrement Kenji Kawai
Licence Drapeau du Japon Bandai Visual
Drapeau du Japon Japon Shochiku
Drapeau du Japon Japon Mainichi Broadcasting
Drapeau du Canada Drapeau des États-Unis Bandai Entertainment
Durée 120 min
Sortie

Gundam 00 : A Wakening of the Trailblazer (劇場版 機動戦士ガンダム00 -A wakening of the Trailblazer-, Gekijōban Kidō Senshi Gandamu Daburu Ō -A wēkuningu obu za Torēruburēzā-?) est un film d’animation japonais réalisé par Seiji Mizushima en 2010. Il s’agit d'une séquelle se déroulant après la fin de la deuxième saison de Gundam 00.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule en 2314, soit deux ans après la défaite des A-Laws et des Innovades menés par Ribbons Almark lors de la saison 2 de Gundam 00. Les Celestial Beings continuent de veiller sur la paix fragile qui s'est installé. Sur Terre, Saji Crossroad continue de veiller au chevet de Louise Halevy qui est toujours hospitalisée suite au traumatisme vécu lors de la dernière guerre, alors que dans l'espace, la princesse Marina Ismail et Shirin Bakthiar du Royaume d'Azadiztan supervisent la construction d'une nouvelle colonie spatiale.

Un vaisseau d’exploration abandonné il y a 130 ans à côté de Jupiter a quitté son orbite et retourne vers la Terre. Le vaisseau est détruit mais des débris retombent sur Terre et d'étranges phénomènes commencent alors à se produire. Afin de mettre un terme à la guerre qui se prépare, Setsuna F. Seiei devra découvrir le véritable but de son évolution en tant qu’Innovator et ce à quoi Aeolia Schenberg comptait préparer l’humanité.

Le film se termine par une citation d'Albert Einstein : « La paix ne peut être maintenue par la force, mais seulement par la compréhension mutuelle. »

Équipe du film[modifier | modifier le code]

  • Réalisation : Seiji Mizushima
  • Assistant à la réalisation : Kazuki Akane
  • Scénario : Yousuke Kuroda
  • Production : Kazumi Kawashiro, Yasuo Miyagawa, Hiro Maruyama, Hiroomi Iketani, Shin Sasaki
  • Conception des personnages : Hiromitsu Morishita, Kayo Ikeda, Kenichi Ohnuki, Michinori Chiba, Takao Maki, Tetsuya Matsukawa
  • Conception des mechas : Hitoshi Fukuchi, Kanetake Ebikawa, Kenji Teraoka, Naohiro Washio, Seiichi Nakatani, Takayuki Yanase
  • Direction de l’animation : Eiji Wakamatsu
  • Direction de la photographie : Takeshi Katsurayama
  • Musique : Kenji Kawai
  • Direction du son  : Masafumi Mima
  • Studio : Sunrise

Doublage original[modifier | modifier le code]

  • Tieria Arde : Hiroshi Kamiya
  • Allelujah Haptism : Hiroyuki Yoshino
  • Setsuna F. Seiei : Mamoru Miyano
  • Lyle Dylandy : Shinichiro Miki
  • Sumeragi Lee Noriega : Youko Honna
  • Marie Parfacy : Arisa Ogasawara
  • Feldt Grace : Ayahi Takagaki
  • Mileina Vashti : Haruka Tomatsu
  • Lasse Aeon : Hiroki Touchi
  • Christina Sierra : Arise Satou
  • Louise Halevy : Chiwa Saito
  • Saji Crossroad : Miyu Irino
  • Marina Ismail : Ayumi Tsunematsu
  • Kati Mannequin : Minami Takayama
  • Patrick Colasour : Kenji Hamada
  • Descartes Shaman : Ryo Katsuji
  • Andrei Smirnov : Tetsu Shiratori
  • Mehna Carmine : Rie Kugimiya
  • Graham Aker : Yūichi Nakamura
  • Billy Katagiri : Yuji Ueda
  • Présidente Aide : Fuminori Komatsu
  • Aeolia Schenberg : Tsutomu Isobe
  • Haro : Arisa Ogasawara

Musiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]