Gummo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Gummo Marx.

Gummo est un film américain indépendant, écrit et réalisé par Harmony Korine en 1997. Harmony Korine est aussi connu pour avoir participé en 1995 à l'écriture du film Kids de Larry Clark.

Tournage[modifier | modifier le code]

La plus grande partie du film est tournée à Nashville (Tennessee) avec des acteurs débutants ou très peu expérimentés. Les moyens techniques utilisés sont rudimentaires et le réalisateur amplifie encore l'effet amateur en accentuant volontairement les bougés ou les surexpositions. Le titre du film semble faire référence à Gummo Marx, le moins connu des Marx Brothers qui quitta la scène avant la célébrité du groupe.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte la vie des habitants de Xenia, dans l'Ohio, qui furent traumatisés par une tornade qui frappa leur ville. Dans la réalité, cet évènement se produisit en 1974. Un des premiers plans du film montre un chien mort suspendu sur un pylône électrique.

Le film s'attache plus particulièrement à la vie de deux adolescents livrés à eux-mêmes, Solomon et Tummler, qui passent leur temps à tuer des chats pour les vendre à un boucher ou à sniffer de la colle. Sans véritable intrigue, d'autres personnages tout aussi marginaux et déjantés émaillent le récit, comme les jumelles ou encore la famille qui encourage ses enfants à faire des combats de boxe dans leur cuisine, le tout avec toujours de nombreuses canettes de bière. Un autre garçon, portant de grandes oreilles de lapin, Bunny Boy, traverse le film d'une manière énigmatique, jouant de l'accordéon ou urinant du haut d'un pont sur les voitures.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Durée 1 h 35
  • Sortie en France : 9 juin 1999
  • Interdit moins de 16 ans

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse du film[modifier | modifier le code]

Sorti assez confidentiellement dans de nombreux pays, Gummo a tout de même obtenu une certaine notoriété de par l'originalité de sa facture et de son propos et a acquis le statut de film culte. Il met l'accent sur les aspects trash des personnes qui sont filmées, mais sans jamais s'en moquer. Il mélange les styles entre reportage réaliste, proche du film de famille en 8 mm, et essai d'inspiration surréaliste.

C'est un film d'avant-garde pour le cinéma américain.

Liens externes[modifier | modifier le code]