Gulf Breeze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gulf Breeze
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Floride Floride
Comté Santa Rosa
Type de localité City
Maire Beverly Zimmern
Code FIPS 12-28000
GNIS 0283485
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 850
Démographie
Population 5 763 hab. (2010)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 26′ 36″ N 87° 12′ 41″ O / 30.443333, -87.21138930° 26′ 36″ Nord 87° 12′ 41″ Ouest / 30.443333, -87.211389  
Altitude 5 m
Superficie 6 100 ha = 61 km2
· dont terre 12,3 km2 (20,16 %)
· dont eau 48,7 km2 (79,84 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Municipalité depuis 1961[1]
Localisation
Carte du comté de Santa Rosa
Carte du comté de Santa Rosa

Géolocalisation sur la carte : Floride

Voir sur la carte administrative de Floride
City locator 14.svg
Gulf Breeze

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Gulf Breeze

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Gulf Breeze
Liens
Site web http://www.cityofgulfbreeze.com/

Gulf Breeze est une ville de l'État de Floride, située dans le comté de Santa Rosa, aux États-Unis. Elle se trouve au bout de la péninsule de Fairpoint (en)[1], dans la banlieue de Pensacola. Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la population de Gulf Breeze était de 5 763 habitants en 2010[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1559, le conquistador espagnol Tristán de Luna arrive sur la baie de Pensacola avec 500 soldats espagnols, et établit une colonie. Ils partent cependant rapidement à cause du développement de nombreuses maladies et de l'hostilité des Indiens. D'autres Européens arrivent cependant par la suite. Ainsi, à la fin des années 1700, les Britanniques occupent la péninsule et la nomment Town Point[1].

Au début des années 1930, la construction de ponts reliant Pensacola à Gulf Breeze, et Gulf Breeze à Pensacola Beach est achevée, tout comme celle de l'U.S. Route 98[1].

Le nom de Gulf Breeze est adopté en 1936 quand la Gulf Breeze Cottages ouvre un bureau de poste[1].

La réserve naturelle Naval Live Oaks Reservation a été le théâtre de la première expérience de « ferme forestière », établie par le président John Quincy Adams en 1828. Le but était de prodiguer à la Navy des matériaux bruts pour la construction de navires dans la région[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, le territoire de la ville s'étend sur 61 km², dont 12,3 km² de terre et 49 km² (soit 79,79 %) d'eau.

L'étalement de la ville en elle-même est restreint, Gulf Breeze étant entourée par trois grandes étendues d'eau. De plus, la partie Est est occupée par la Naval Live Oaks Reservation (en), une réserve naturelle de 1329 hectares[1]. De ce fait, l'extension de la ville ne peut se faire qu'à l'Est, le long de la U.S. Route 98.

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Gulf Breeze
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) 6 8 11 14 19 23 24 23 21 16 11 7
Température moyenne (°C) 11 13 16 19 24 27 28 28 26 21 16 12
Température maximale moyenne (°C) 16 18 21 24 28 32 32 32 31 26 21 17
Record de froid (°C)
date du record
−15
1985
−11
1951
−6
1980
1
1987
7
1960
13
1984
16
1967
16
2004
6
1967
0
1993
−6
1950
−12
1989
Record de chaleur (°C)
date du record
27
1949
28
1972
30
2000
36
1987
39
1953
39
2009
41
1980
40
1986
37
1997
35
1951
31
1959
27
1978
Précipitations (mm) 117,6 133,1 147,6 109,7 106,2 167,6 188,2 171,7 151,9 133,1 120,1 115,6
Source : Weather.com


Les ouragans[modifier | modifier le code]

De 1995 à 2005, Gulf Breeze a durement été touché, et à de nombreuses reprises, par plusieurs ouragans. En 1995, les ouragans Erin et Opal s'abattent juste au sud de la ville. Alors qu'Erin ne cause que de légers dégâts, Opal devaste une grande partie des communautés proches de Pensacola Beach et de Navarre Beach. Neuf ans plus tard, en 2004, l'ouragan Ivan se déchaine à l'ouest de Gulf Breeze, détruisant de nombreuses maisons et commerces. En 2005, l'ouragan Dennis s'abat à l'est de la ville, causant également d'importants dégâts.

Intérêt[modifier | modifier le code]

Gulf Breeze connut une certaine renommée en 1987, grâce à l'observation de nombreux OVNI dans les environs[3].

La ville détient également un zoo : il s'agit d'un parc de 50 hectares abritant des centaines d'animaux et proposant des visites en petit train, ainsi qu'une promenade sur une passerelle surplombant les animaux en liberté[4].

Gulf Breeze reçut aussi une exposition médiatique suite à l'instauration d'un programme permettant à des volontaires de conduire des voitures de police dans la ville, afin de signaler des infractions routières aux policiers. Ces volontaires sont préalablement entraînés à utiliser une radio et à appliquer les premiers soins. Ils n'ont cependant pas le pouvoir de procéder à des arrestations ou d'arrêter le trafic[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en)« The Gulf Breeze Story », sur cityofgulfbreeze.com (consulté le 26 juin 2012)
  2. (en)« Fiche de Gulf Breeze », sur Bureau du recensement des États-Unis (consulté le 6 août 2012)
  3. (en)B. J. Booth, « The Gulf Breeze, Florida UFOs », sur ufocasebook.com (consulté le 26 juin 2012)
  4. (en)« Site du zoo de Gulf Breeze », sur gulfbreezezoo.org (consulté le 26 juin 2012)
  5. (en)Paul Wagenseil, « Fake Cops Drive Real Cruisers », sur foxnews.com,‎ 21 février 2005 (consulté le 26 juin 2012)