Guimarães

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guimarães (homonymie).
Guimarães
Blason de Guimarães
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Nord
Sous-région Ave
Ancienne province Minho
District Braga
Maire
Mandat
Domingos Salgado (ps)
2013-2017
Code postal 4800
Démographie
Population 158 124 hab. (2011[1])
Densité 651 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 28′ 00″ N 8° 24′ 00″ O / 41.466667, -8.4 ()41° 28′ 00″ Nord 8° 24′ 00″ Ouest / 41.466667, -8.4 ()  
Superficie 24 285 ha = 242,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Guimarães

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Guimarães
Liens
Site web http://www.cm-guimaraes.pt

Guimarães est une ville du Portugal, située dans le district de Braga, dans la région du Nord. Elle est le chef-lieu d'une municipalité de 241,05 km2 et de 158 124 habitants (2011). Guimarães est une ville historique qui a joué un rôle important dans la formation du Portugal. Son centre historique est inscrit depuis 2001 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. En 2012 la ville a le titre de Capitale Européenne de la Culture, avec Maribor.

Géographie[modifier | modifier le code]

Guimarães est limitrophe :

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est historiquement associé à la fondation et à l'identité de la nationalité portugaise . Guimarães, ainsi que d'autres lieu de peuplement, précède et prépare la fondation du Portugal, étant connu comme "le berceau de la nation portugaise». Ici a eu lieu en 1128 une partie des principaux évènements politiques et militaires, qui mèneront à l'indépendance et la naissance d'une nouvelle nation. Pour cette raison, il est inscrit dans l'une des tours de l'ancienne muraille de la ville "Aqui nasceu Portugal" ("Ici est né le Portugal"), référence historique et culturelle aux habitants et aux visiteurs.

Pré et protohistoire

Le secteur dans lequel appartient Guimarães montre un peuplement permanent depuis au moins l'âge du cuivre, comme en témoigne la présence dans la paroisse de citânias de Briteiros et Sabroso ou un site archéologique de Penha.

L'Ara de Trajan montre l'utilisation par les Romains des sources chaudes du village de Caldas das Taipas.

La fondation de Guimarães à la fondation du Portugal

Après l'action politique de la reconquête organisée par le Royaume de la Galice avec l'intervention d'un noble Vimara Peres durant le IXe siècle, la fondation médiévale de la ville actuelle se fit au Xe siècle. C'est à cette époque que la comtesse Mumadona Dias, veuve Hermenegildo Mendes, avait construit sur ​​sa propriété Vimaranes un double monastère, devenu un pôle d'attraction et qui fut à l'origine de la fixation d'un groupe de population connue comme la ville basse. Parallèlement et pour sa défense son agglomération, la comtesse fit construire un château à quelques minutes de marche, sur le haut de la colline, créant ainsi un deuxième point de fixation nommé le haut village. Les deux noyaux étant reliés par la Rua de Santa Maria.

Plus tard, le monastère devint collégiale royale et a acquis une grande importance en raison des privilèges et des dons que les rois et les nobles lui donnaient. Il est devenu un centre important centre de pèlerinage, et de partout ont afflué croyants avec prières et promesses.

De l'attribution au Comte D. Henrique de la première charte nationale (considéré par certains comme antérieur à celle de Constantin Panóias), de date inconnue, mais peut-être en 1096, témoigne de l'importance croissante à 'époque de la ville de Guimarães. La ville a également choisie comme capitale du comté Portucalense.

A Guimaraes aurait eu lieu le 24 Juin 1128, la bataille de São Mamede.

En 840, Alphonse VI de León y organise un concile d'évêques.

Le monastère et le château furent construits au XIe siècle.

En 1095, le comte Henri de Portugal, père d'Alphonse Ier, y installe sa cour, ce qui fait qu'Alphonse Ier y proclame le royaume de Portugal.

Guimarães restera la capitale du comté puis du royaume de Portugal jusqu'en 1260, année du transfert de la cour à Lisbonne, après l'achèvement de la Reconquête en 1252.

Démographie[modifier | modifier le code]

1801 1849 1864 1878 1890 1900 1911 1920 1930
47 465 46 619 44 188 46 277 49 738 54 910 58 997 56 359 65 417
1940 1950 1960 1970 1981 1991 2001 2004 2006
82 120 97 064 116 272 121 145 146 959 157 589 159 576 161 876 162 572
2008 2009 2011 - - - - - -
162 636 162 592 158 124 - - - - - -

Transports[modifier | modifier le code]

Gare : La gare de Guimarães est située au sud de la ville.

Bus : Guimarães possède 32 lignes d'autobus.

Routes : La ville est reliée au sud par la A7 (Vila do Conde), à l'ouest par la A11 (IP9) et au nord par la N101 (Braga) qui traverse la ville d'est en ouest et qui part en direction de Felgueiras au sud-est de la ville.

Économie[modifier | modifier le code]

LocalGuimaraes.svg

Son économie est basée sur l'agriculture, l'industrie surtout la coutellerie et les textiles.

La ville de Guimarães et sa banlieue sont réputées pour leur savoir-faire dans la production de chaussures de haute qualité.

Beaucoup de marques portugaises de textiles sont basées à Guimarães.

Magasinage[modifier | modifier le code]

La ville possède deux centres commerciaux :

Pour effectuer ses courses en plein air, le centre ville et ses ruelles offrent un grand nombre de boutiques de souvenirs, d'objets traditionnels et de prêt-á-porter.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le 13 décembre 2001, le centre historique de Guimarães fut déclaré Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco pour ses monuments qui datent du Moyen Âge et qui, remarquablement conservés, montrent l'évolution de l'architecture au cours des temps. La ville possède aussi un magnifique château le Château de Guimarães.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Guimarães est jumelée avec[2] :

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Répartition des paroisses de Guimarães selon leur typologie urbaine

La municipalité de Guimarães groupe 69 paroisses (freguesia, en portugais) :

9 paroisses ayant le statut de ville 
19 paroisses correspondant à un second niveau d'urbanisation
15 paroisses correspondant à un troisième niveau d'urbanisation
26 paroisses correspondant à un quatrième niveau d'urbanisation

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :