Guillermo Teillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillermo Teillier
Image illustrative de l'article Guillermo Teillier
Fonctions
Député du Chili
pour le district électoral n°28
En fonction depuis le 11 mars 2010
Prédécesseur Jorge Insunza
Darío Paya
Président du Parti communiste du Chili
En fonction depuis le 2005
Prédécesseur Gladys Marín
Secrétaire général du Parti communiste du Chili
20022005
Prédécesseur Gladys Marín
Successeur Lautaro Carmona
Biographie
Nom de naissance Guillermo León Teillier del Valle
Date de naissance 29 octobre 1943 (71 ans)
Lieu de naissance Santa Bárbara, Biobío
Drapeau du Chili Chili
Parti politique Parti communiste du Chili
Conjoint Maëva Sman
Diplômé de Université du Chili

Guillermo León Teillier del Valle, né le 29 octobre 1943 à Santa Bárbara (Chili), est le président actuel du Parti communiste du Chili (PCCh), élu député en décembre 2009 dans la circonscription n°28 (Lo Espejo, Pedro Aguirre Cerda et San Miguel).

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillermo Teillier a intégré en 1958 les Jeunesses communistes, devenant secrétaire régional des JC à Temuco, Valdivia et Lota, où il était lors du coup d'État de Pinochet. En juin 1974, il fut arrêté par l'armée. Libéré par la suite, il reprit clandestinement les activités militantes dès 1978. En 1985, en tant que chef de la Commission militaire du PCCh, il participait aux livraisons d'armes venues de Cuba, en particulier à celle, ratée, dite de Carrizal Bajo (es) (1986). Ces armes furent utilisées pour l'attentat contre Pinochet (es) de septembre 1986.

En 1988, Teillier devint membre de la Commission politique du PCCh, puis fut élu son secrétaire général en 2002. Trois ans plus tard, à la mort de Gladys Marín, il fut élu en tant que son président, et ré-élu lors du XXIIIe Congrès du PC (novembre 2006). Il se présenta aux élections de 2005 dans la 46e circonscription, arrivant quatrième avec 13,70 % des voix (13 381) contre 29,58 % pour le socialiste Manuel Monsalve Benavides (28 888) et 24,42 % pour le candidat de droite (UDI), Ignacio Balbontín Arteaga. L'année suivante, il assiste à l'inauguration du monument commémorant le Caso Degollados de 1985.

Le secrétaire général du PC, Lautaro Carmona, annonça le 26 septembre 2008 que Teillier serait candidat à la présidentielle de 2009-2010, mais finalement ce fut Jorge Arrate qui fut choisi. Teillier a toutefois été élu, ainsi que deux autres communistes, lors des élections législatives de décembre 2009. Il arrivait en tête, obtenant 33,53 % des voix (48 886) contre 21,80 % pour le second candidat élu, Pedro Pablo Browne Urrejola (RN, droite). C'est la première fois depuis les années 1970 que des communistes siègent à l'Assemblée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De academias y subterráneos, Sociedad de Escritores de Chile
  • Carrizal, el año decisivo, Centro de Arte y Cultura Delia del Carril

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source originale[modifier | modifier le code]