Guillermo Rigondeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillermo Rigondeaux
Image illustrative de l'article Guillermo Rigondeaux
Fiche d’identité
Nom complet Guillermo Rigondeaux Ortíz
Surnom El Chacal
Nationalité Drapeau de Cuba Cuba
Date de naissance 30 septembre 1980 (33 ans)
Lieu de naissance Santiago de Cuba
Taille 1,7 m (5 7)
Catégorie Poids coqs et super-coqs
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 13 247
Victoires 13 243
Victoires par KO 8
Défaites 4
Titres professionnels Champion du monde poids super-coqs WBA (2012-) et WBO (2013-)

Champion d'Amérique du Nord NABA poids super-coqs (2009)
Titres amateurs Champion olympique aux Jeux de Sydney en 2000 et aux Jeux d'Athènes en 2004 (poids coqs)

Champion du monde à Belfast en 2001 et à Mianyang en 2005 (poids coqs)

Médaille d'or aux Jeux panaméricains de Saint-Domingue en 2003 (poids coqs)

Champion de Cuba poids coqs (2000-2006)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Guillermo Rigondeaux est un boxeur cubain né le 30 septembre 1980 à Santiago de Cuba.

Carrière[modifier | modifier le code]

Champion olympique et champion du monde amateur des poids coqs en 2000 et 2001, il réédite l'exploit en 2004 et 2005. Son palmarès amateur est de 243 victoires contre 4 défaites. Il a également remporté 7 fois consécutivement le titre de champion de Cuba entre 2000 et 2006 ainsi que la médaille d'or aux Jeux panaméricains de Saint-Domingue en 2003.

Rigondeaux fuit son pays en juillet 2007 à l'occasion des Jeux panaméricains organisés à Rio[1], s'installe à Miami puis passe professionnel en 2009.

Il remporte dès son 3e combat le titre de champion d'Amérique du Nord NABA des super-coqs en battant à la 3e reprise Giovanni Andrade le 18 septembre 2009[2] et devient champion du monde WBA de la catégorie le 20 janvier 2012 après sa victoire par KO au 6e round face à l'américain Rico Ramos[3]. Il conserve ensuite sa ceinture en battant Teon Kennedy par arrêt de l'arbitre au 5e round le 9 juin 2012 puis Robert Marroquin aux points le 15 septembre 2012.

Guillermo affronte le philippin Nonito Donaire, champion WBO de la catégorie, le 13 avril 2013 à New York. Malgré avoir été compté à la 10e reprise, il s'impose aux points à l'unanimité des juges puis conserve son titre largement aux points face à Joseph Agbeko le 7 décembre 2013.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Gold medal.svg Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney (poids coqs) :

  • Bat Moez Zemzeni (Tunisie) par KO à la 1re reprise
  • Bat Kazumasa Tsujimoto (Japon) par arrêt de l'arbitre à la 3e reprise
  • Bat Agasi Agaguloglu (Turquie) 14-5
  • Bat Clarence Vinson (États-Unis) 18-6
  • Bat Raimkul Malakhbekov (Russie) 18-12

Gold medal.svg Jeux olympiques d'été de 2004 à Athènes (poids coqs) :

  • Bat Liu Yuan (Chine) 21-7
  • Bat Mehar Ullah (Pakistan) par arrêt de l'arbitre à la 3e reprise
  • Bat Gennady Kovalev (Russie) 20-5
  • Bat Bahodirjon Sooltonov (Ouzbékistan) 27-13
  • Bat Worapoj Petchkoom (Thaïlande) 22-13

Parcours en championnats du monde[modifier | modifier le code]

Gold medal icon.svg Championnats du monde de boxe amateur 2001 à Belfast (poids coqs) :

  • Bat Kazumasa Tsujimoto (Japon) par arrêt de l'arbitre à la 2e reprise
  • Bat Reidar Walstad (Norvège) par arrêt de l'arbitre à la 2e reprise
  • Bat Artur Mikaelian (Grèce) 24-8
  • Bat Sergey Danilchenko (Ukraine) 15-6
  • Bat Aghasi Mammadov (Turquie) 30-24

Gold medal icon.svg Championnats du monde de boxe amateur 2005 à Mianyang (poids coqs) :

  • Bat Vladislav Sokolov (Lituanie) par abandon au 2e round
  • Bat Ougonchulun Batkhuu (Mongolie) par arrêt de l'arbitre
  • Bat Bahodirjon Sooltonov (Ouzbékistan) par arrêt de l'arbitre à la 3e reprise
  • Bat Ali Hallab (France) 37-23
  • Bat Rustamhodza Rahimov (Allemagne) 19-9

Références[modifier | modifier le code]



Liens externes[modifier | modifier le code]