Guillermo Martínez (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martínez.

Guillermo Martínez, né le 29 juillet 1962 à Bahía Blanca, est un écrivain et mathématicien argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Infiernio grande (1989)
  • Acerca de Roderer (1993)
  • La mujer del maestro (1998)
  • Borges y las matemáticas (2003)
  • Crimines imperceptibles (2003), réédité en Espagne sous le titre Los crímenes de Oxford (2004) et adapté au cinéma
  • Borges y la matemática (2003)
  • La fórmula de la inmortalidad (2005)
  • La Muerte Lenta de Luciana B. (2007)
  • Gödel (para todos) (2009)
  • Yo también tuve una novia bisexual (2011)

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Mathématique du crime (en), traduction par Eduardo Jiménez de Crímenes imperceptibles, Nil, 2004
  • La Mort lente de Luciana B., traduction par Eduardo Jiménez de La Muerte Lenta de Luciana B., Nil, 2009
  • « Grand enfer », traduction de Eduardo Jiménez, in Les Bonnes Nouvelles de l'Amérique latine, Gallimard, « Du monde entier », 2010 (ISBN 978-2-07-012942-3)
  • La Vérité sur Gustavo Roderer, traduction par Eduardo Jimenéz de Acerca de Roderer, Robert Laffont, 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel