Guillermo del Toro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Guillermo Del Toro)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Benicio del Toro.

Guillermo del Toro

Description de cette image, également commentée ci-après

Guillermo del Toro durant le Comic-Con en juillet 2010

Naissance (49 ans)
Guadalajara
Jalisco
Drapeau du Mexique Mexique
Nationalité Drapeau du Mexique Mexicaine
Profession Réalisateur
Scénariste
Producteur
Écrivain
Films notables L'Échine du Diable
Blade 2
Hellboy
Le Labyrinthe de Pan
Hellboy II : Les Légions d'or maudites
Pacific Rim

Guillermo del Toro est réalisateur, scénariste, romancier et producteur de cinéma mexicain né le 9 octobre 1964 à Guadalajara (Jalisco, Mexique).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et formation[modifier | modifier le code]

Né à Guadalajara, Guillermo del Toro étudie à l'Instituto de Ciencias et est élevé par sa grand-mère catholique. C'est à 8 ans qu'il est pour la première fois impliqué dans la production cinématographique. Il produit son premier film en 1985, à l'âge de 21 ans. Auparavant, il est maquilleur et spécialiste en effets spéciaux pendant environ dix ans, élève de Dick Smith (le créateur des maquillages de Little Big Man et L'Exorciste notamment), et créé même au début des années 1980 sa propre société, baptisée Necropia. Il est aussi le cofondateur du Festival international du film de Guadalajara. Plus tard, après avoir fait quelques pas en tant que réalisateur, il fonde également sa propre société de production : le Tequila Gang.

En 1984, son père est enlevé au Mexique, ce qui oblige le cinéaste à s'expatrier. Aujourd'hui, il vit à Westlake Village, un quartier de Los Angeles (États-Unis), avec son épouse et ses deux filles, Mariana et Marisa.

Ami de Alfonso Cuarón et Alejandro González Iñárritu[1], ils sont interviewés ensemble par Charlie Rose :

  • tous les trois ont été nommés aux Oscars en 2006 : Guillermo del Toro pour le scénario original du Labyrinthe de Pan (film qui reçoit six nominations dont celle du Meilleur film en langue non-anglaise et dont il a été lauréat du Prix Nebula du Meilleur script), Alfonso Cuarón pour le montage et la participation au scénario des Fils de l'Homme, et Alejandro González Iñárritu pour avoir produit et dirigé Babel ;
  • Guillermo del Toro leur produit un film chacun en 2009 ;
  • Alfonso Cuarón est l'un des coproducteurs du Labyrinthe de Pan ;
  • en 2003, Guillermo del Toro devait réaliser l'adaptation cinématographique du roman de J. K. Rowling Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, troisième volet des aventures du célèbre sorcier à lunettes. C'est finalement Alfonso Cuarón qui le réalise.
  • en 2002, Guillermo del Toro et Alfonso Cuarón protestent contre la Mexican Academy of Cinematographic Arts & Sciences, l'association chargée de la distribution et de la censure des films au Mexique, qu'ils jugent injustement sévère et sélective.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

Outre son diptyque mexico-espagnol sur la Guerre civile d'Espagne (L'Échine du Diable (2001) et Le Labyrinthe de Pan (2006)) qui rappellent L'Esprit de la Ruche de Víctor Erice. il réalise pour Hollywood plusieurs adaptations de comics : Blade 2, Hellboy et sa suite.

Guillermo del Toro dédicaçant un DVD de Blade II.

Le premier volet de la trilogie Pour Vous Servir sorti en 2004, le second Les Légions d'Or Maudites en 2008, et le troisième La Fin des Temps est attendu mais aucune date n'est annoncée.

Il se voit contraint de céder sa place de réalisateur à l'irlandais Neil Jordan : Entretien avec un vampire (1994), Michael Collins (1996), À vif (2007) et dernièrement Meurtre au Carnaval des Voyous (Killing on Carnival Row) avec la New Line, un script de Travis Beacham : dans la ville fictive à l'ambiance victorienne de Burgue, les créatures fantastiques comme les vampires, les elfes ou les fées côtoient les humains. Ces habitants mythologiques, fascinés par les humains, doivent tomber dans leurs travers pour survivre, avec des vampires dealers ou des fées prostituées. Bientôt, un tueur en série se met à tuer les fées, et un détective humain engagé dans une relation taboue avec une fée courtisane va devoir mener l'enquête à terme, alors qu'il est lui-même suspecté. Depuis que le projet est entre les mains de Neil Jordan, il n'a toujours pas avancé. Certains[Qui ?] parlent d'une collaboration entre les deux réalisateurs sur le film dès que Guillermo del Toro sera libre.

Outre les adaptations de comics, il est également impliqué dans de nombreuses adaptations de romans fantastiques : à deux reprises, il est en négociations avec la Warner Bros. pour réaliser un Harry Potter d'après l'œuvre de J. K. Rowling : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban en 2004, troisième volet de l'heptalogie qui est finalement confié à son ami et compatriote mexicain Alfonso Cuarón ; et Harry Potter et les Reliques de la Mort en 2010, septième et dernier volet des aventures du sorcier à lunettes, qui fut finalement confié sous forme de deux parties au britannique David Yates à qui l'ont devait déjà les deux précédents films. Cependant, en 2006, il décline l'offre[réf. nécessaire] de mettre en scène Je suis une légende (I am Legend), d'après le roman de Richard Matheson - c'est finalement Francis Lawrence qui s'en chargea ; de même pour La Mort en ligne en 2008 [réf. nécessaire](d'après le roman de Yasushi Akimoto) avec Éric Valette qui se chargera de la réalisation.

En 2013, sort son premier long-métrage en tant que réalisateur depuis Hellboy 2 en 2008 : Pacific Rim. Auparavant, il aurait du réaliser Bilbo le Hobbit, d'après le roman de J. R. R. Tolkien paru en 1937, préquelle à la saga Le Seigneur des anneaux, adaptée de 2001 à 2003 par Peter Jackson. Mais le , il abandonne le projet à la suite de retards répétés dus à la situation financière de la MGM, studio producteur. Il continue néanmoins à travailler sur les scénarios jusqu'à ce qu'ils soient terminés[2]. Peter Jackson reprend alors le projet comme réalisateur. De plus, le projet est rallongé en 3 films distincts (Un voyage inattendu, La Désolation de Smaug et Histoire d'un aller et retour), en regroupant divers textes de J. R. R. Tolkien faisant mention de cette période, figurants notamment dans les Contes et Légendes Inachevés du Troisième Âge et les appendices du Seigneur des Anneaux.

Ses projets[modifier | modifier le code]

En 2014, il tournera un film de fantômes intitulé Crimson peak et coécrit par Lucinda Coxon[3] avec notamment Emma Stone, Tom Hiddleston (qui remplace Benedict Cumberbatch, initialement pressenti pour le rôle[4]), Charlie Hunnam et Jessica Chastain[5].

Autres projets plus ou moins confirmés
Boris Karloff dans le rôle du monstre créé par le Docteur Henry Frankenstein dans le film de 1931 Frankenstein réalisé par James Whale.

Son univers[modifier | modifier le code]

Lors d'une interview menée par Leonard Lopate pour son émission diffusée sur la chaîne W.N.Y.C., Guillermo del Toro dresse la liste de plusieurs fantasmes qui sont devenus des éléments récurrents dans ses films : « J'éprouve une sorte de fétichisme pour les insectes, les appareils servant à mesurer le temps (tels que les horloges), les monstres, les endroits mal éclairés, et ce qui est à l'état larvaire. »[réf. nécessaire] Ses œuvres sont effectivement très souvent peuplées de créatures monstrueuses. Dans des entretiens récents, il a déclaré qu'il avait toujours été « amoureux des monstres »[réf. nécessaire]. « La fascination que j'éprouve pour eux est quasiment anthropologique... Je les étudie, je les dissèque dans bon nombre de mes films : je veux savoir leur mode de fonctionnement, de quoi ils sont faits, et quels êtres sociaux ils sont. »[réf. nécessaire] Le réalisateur cite par ailleurs parmi ses influences les noms d'Arthur Machen, Lord Dunsany, Clark Ashton Smith, Howard Phillips Lovecraft, et Jorge Luis Borges.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

En 2010, Guillermo del Toro s'allie avec l'éditeur de jeux vidéo THQ pour le développement d'un jeu vidéo d'horreur pour adultes, qu'il décrit comme "lovecraftien". Initialement prévu pour 2013, son développement a pris du retard à la suite de l'abandon de THQ en 2012. Guillermo del Toro en a repris la propriété intellectuelle et envisage toujours de faire d'InSane le premier volet d'une trilogie. La première vidéo est présentée lors des Video Game Awards en décembre 2010[8]. Guillermo Del Toro se réserve également les droits d'adaptation cinématographique de ces jeux. Le développement de cette trilogie pourrait prendre jusqu'à 10 ans, Del Toro voulant proposer un scénario avec une narration de qualité[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Guillermo del Toro aux côtés de l'actrice espagnole Belén Rueda en tant que producteur de L'Orphelinat.

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Guillermo del Toro est scénariste de toutes ses réalisations à l'exception de Blade II.

Producteur / producteur délégué / producteur associé[modifier | modifier le code]

Prochainement

Écrivain[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Presses de la Cité, 2009. Trad. Hélène Collon

Presses de la Cité, 2010. Trad. Eric Moreau et Jean-Baptiste Bernet

Presses de la Cité, 2011. Trad. Eric Moreau et Jacques Martinache

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :